LiVEI, le podcast sur la saison 4!

2
350

Après avoir reviewé quasi en direct les saisons 10 et 11, le podcast LiVEI revient sur chaque saison pendant une bonne heure !

Au programme de cette intégralité, nous revenons sur la saison 4 qui date de 1996 (97 en France) dans son ensemble, nous prenons trois épisodes clé, nous demandons les épisodes favoris aux intervenants puis on enchaîne sur un tour d’horizon de la mythologie, du shipper et enfin on conclue par les points forts et les points faibles.

Pour cette saison 4, Audrey, Iris et MH rejoignent Tom pour le débrief’ de la saison qui a été diffusé en France en septembre 1997. Cette saison est considérée comme l’une des meilleures. Mais avec une mythologie qui se cherche, des loners de qualité et le fil rouge du cancer de Scully, qu’est-ce qui ressort vraiment de cette saison? Verdict!

Retrouvez le podcast LiVEI (toutes les émissions sont disponibles !) sur les plateformes suivantes

Site Web Flux RSS podCloud Facebook iTunes

2 Commentaires

  1. Très interessant tout ça. Je voulais juste nuancer un peu l’envolée lyrique – justifiée – quant à cette saison. Je parle du moment où vous dites qu’avant la série cherchait ses marques, et que là ça y est: elle s’est trouvée. Pour moi la série trouve tout de suite ses marques, et se cherche tout en se trouvant. C’est même ça qui la caractérise. Puis LeM, quand tu parles de Paper heart comme premier loner mythe, ok. Mais est-ce que tu comptes aussi Little Green Men? Ou bien tu le classes plutôt dans un season openner? Le premier vrai loner-mytho serait quand-même bien plus Fallen Angel, ou encore EBE. Ils sont mythos et seuls. Et cela prouve justement que dès le départ, dès la saison 1 il y avait déjà tout. Les autres saisons ne sont que des développements magnifiques. (Moins magnifiques depuis 2015…..)
    Au fait, vous en êtes où pour la saison 5?? Parce que s’il vous manque des gens, je veux bien en être c’est l’une de mes préférée, si vous faites ça à distance…

    Merci en tout cas pour ce moment que je ne rate jamais.

  2. Je rajoute trois autres points de désaccords avec vous.
    1. « Mulder voit ses faiblesses pour la première fois dans cette saison » (Memento mori). Je trouve qu’il voit déjà ses faiblesses et l’être humain, la femme qu’elle est dans le génial Irrésistible.
    2. » La mythologie de la 4 est directement reliée au film ». Oui, comment ne pas être d’accord. Mais Patient X et The red and the black, sans parler du désarroi de Mulder après que Krishgau lui a pété la baraque pas que dans 4.24 mais aussi dans 5.01. On retrouve ce même Mulder dépité à se bourrer la tronche dans la fameuse scène du bar dans FTF… Donc en fait je suis d’accord mais voudrais nuancer en disant que la 5 a énormément contribué. Du point de vue de l’huile noire, Patient X et The red and the black, sans parler The end qui réhabiliter CSM quand-même! amenant directement au film.
    3. Mon classement: 2-1-3-4. J’aime beaucoup certaines merveilles de la 4, mais je n’ai jamais compris pourquoi elle restait l’indicutable gagnante.

Laisser un commentaire