Deuxième Partie

THE X-FILES :
DÉCRYPTAGE D’UNE MYTHOLOGIE MODERNE
Première partie – SECONDE PARTIE –Troisième partie

La première partie de notre article s’est achevée quand l’agent spécial Dana Scully, à la demande de sa hiérarchie, intégrait le service des affaires non classées… Sa mission : mener un audit des activités de l’agent spécial Fox Mulder et rédiger des rapports périodiques sur la validité et l’utilité de ses travaux. Mais quelle est l’origine de ce service si controversé ? Est-ce réellement un hasard si Spooky travaille sur ces fameux dossiers classés « X » ?

L’ORIGINE DES X-FILES

« Un Morceau d’Histoire ! »

La toute première affaire non classée fut officiellement ouverte en 1946 par J. Edgar Hoover en personne, cet homme qui fut durant près d’un demi-siècle le patron charismatique du FBI. À l’époque comme aujourd’hui, le Bureau ne pouvait se permettre de fermer les yeux sur des crimes fédéraux… et ce qu’ils impliquent ou non des forces surnaturelles. Dès lors, des enquêtes furent ouvertes (pour la forme) mais elles trouvèrent rarement une issue satisfaisante. Ce qui n’avait rien d’étonnant puisque les « excès de zèle » d’agents spéciaux tels qu’Arthur Dales étaient sévèrement réprimés ! Les directives du Department of Justice étaient claires : la vérité sur le monde paranormal devait demeurer secrète ceci dans le plus haut intérêt de la nation… La direction du FBI se faisait donc un devoir de réduire de manière conséquente les chances de succès dans ces affaires…

[Cf. Pilot (1X79) ; Shapes (1X18) ; Travelers (5X15) ; Agua Mala (6X14) ; The Unnatural (6X20).]

Naissance d’une Quête

Le soir du 27 novembre 1973, Teena et Bill Mulder quittaient leur maison pour se rendre chez les Galbrand où ils étaient invités à dîner. Avant de partir, ils confiaient à Fox la responsabilité de veiller sur Samantha… Bill savait ce qui allait se produire à 8h53, ce soir là… puisqu’un mois plus tôt, alors qu’il s’y refusait jusque là, il avait donné son consentement pour que sa fille fasse partie de la prochaine vague d’enlèvements extraterrestres. De ce fait, il a entièrement programmé la quête de son fils ! Ce drame marqua l’enfant pour la vie, faisant naître chez lui un terrible sentiment de culpabilité mais aussi, et surtout, un puissant désir de revoir un jour sa sœur en vie. William Mulder savait que Fox devrait déjouer les rouages de la conspiration et exposer le Projet pour espérer retrouver Samantha…

[Cf. Pilot (1X79) ; Conduit (1X03) ; Little Green Men (2X01) ; The Blessing Way (3X01) ; Paper Clip (3X02) ; Redux II (5X03) ; Travelers (5X15) ; Fight The Future.]

Le Parcours de Fox William Mulder

Curriculum Vitae
1983 – 1986 Psychologie – Université d’Oxford (Angleterre)

1986 – 1988 Quantico, Académie du FBI – Virginie

1988 – 1990 FBI , Section « Crimes Violents » – Washington D.C.

Monographie : « Tueurs en série & Occultisme »

Depuis 1990 Service des Affaires non classées – Washington D.C.

Comme en témoigne son curriculum vitae, le fait que Fox ait entamé une carrière au sein du FBI est loin d’être anodin. Le kidnapping étant un crime fédéral, il savait que cette agence lui donnerait les moyens de découvrir la vérité…

[Cf. The Unusual Suspects (5X01) ; Kill Switch (5X11).]

Les marionnettistes et le pantin

Samantha n’a pas été rendu à Bill Mulder car ses collègues avaient senti la menace que représentait le dissident solitaire. Son aversion pour la collaboration faisait de lui quelqu’un de dangereux. Garder sa fille constituait donc un excellent moyen de contrôle. C’est CGB Spender qui pris en charge l’éducation de Samantha au cœur d’une base militaire de l’Air Force. Une situation qui fut exploitée par Bill dans sa stratégie à long terme… En refusant à Fox des retrouvailles occasionnelles avec sa sœur, il continuait d’écrire son destin. Malheureusement, l’homme aux Morley allait deviner rapidement les intentions de Bill et, à son tour, décider d’utiliser la quête de Fox pour servir ses propres intérêts.

[Cf. The Blessing Way (3X01) ; Paper Clip (3X02) ; Fight The Future ; Two Fathers (6X11) ; One Son (6X12) ; Closure (7X11).]

L’agent spécial Diana Fowley a toujours été un membre actif du Syndicat et sa rencontre avec l’agent spécial Fox Mulder en 1990 a été minutieusement orchestrée par CGB Spender. Répondant à ses directives, elle parvint à gagner la confiance et l’amour de Mulder qu’elle guida jusqu’aux X-Files. Fox se prit très vite de passion pour ces affaires irrésolues et avec l’aide de Diana il lutta pour que sa hiérarchie accepte de créer un service exclusivement dédié à ces cas. Fox venait de renoncer à la voie pavée d’or que lui avaient tracé les pontes du Bureau. Mais pourquoi le fumeur avait-il placé Mulder aux X-Files ? Essentiellement pour deux raisons… Ce service, s’il était maîtrisé, pouvait devenir un puissant levier de désinformation pour le Syndicat. En effet, depuis 1947, des histoires de soucoupes volantes, des photos truquées, des témoignages farfelus avaient été montés de toute pièce afin de discréditer ceux qui cherchaient la vérité… Mulder a donc été conduit jusqu’au X-Files dans le but de diffuser des faux ! CGB Spender nourrissait aussi l’espoir de voir un jour le fils de Teena le rejoindre dans la conspiration. Mais pour cela, ce dernier devrait d’abord faire ses armes à « l’école du paranormal ».

[Cf. Herrenvolk (4X01) ; Gethsemane (4X24) ; The Unusual Suspects (5X01) ; Redux (5X02) ; Redux II (5X03) ; The End (5X20) ; The Beginning (6X01) ; Two Fathers (6X11) ; One Son (6X12).]

LES ANNÉES DE COLLABORATION… Deuxième Époque (1993 – 1996)

Projet « Génome Humain »

Sous le couvert de ce qui a été appelé le projet scientifique le plus ambitieux de tous les temps, le docteur Terrence Allen Berube menait des recherches sur le Purity Control. Pourtant, bien que mandaté par le gouvernement, ce brillant généticien ignorait visiblement qu’il travaillait pour le Syndicat. Sa mission consistait à développer une immunité face à tous les germes, bacilles et virus connus. Pour atteindre son but, Berube clonait des bactéries issues du fœtus extraterrestre stocké à Fort Marlene puis les injectait à des singes pour déclencher une mutation de leur génome. Quand le projet commença à porter ses fruits, le docteur Berube voulu en faire profiter ses amis alors en proie à un cancer généralisé. Grâce aux apports génétiques de cette thérapie, le docteur William Secare et cinq autres sujets finirent par se remettre de leur maladie et purent poursuivre une vie plus ou moins normale, aussi normale que possible pour des hommes dotés d’une force surhumaine et de la capacité de respirer au fond de l’eau ! Les premiers hybrides viables par thérapie génique venaient de voir le jour et bien qu’encore imparfaite, la technique de Berube risquait à moyen terme de produire des hybrides parfaits… un signal attendu par les colons extraterrestres pour le début de la colonisation ! C’est pour repousser cette tragique échéance et éviter que l’affaire ne s’ébruite que les conspirateurs décidèrent d’éliminer ce docteur dont les travaux avançaient bien trop vite… du moins, bien plus vite que la recherche d’un vaccin contre l’huile noire.

[Cf. The Erlenmeyer Flask (1X23) ; One Son (6X12).]

Nota : Désormais, il faudra bien distinguer les hybrides issus d’une thérapie génique qui sont nés humains, des hybrides issus d’un clonage qui, eux, sont nés hybrides. Cette affaire des hybrides a scellé le sort d’un homme important dont on savait peu de chose en réalité…

La vérité sur « Gorge Profonde »

Ancien de la CIA, ce natif du Texas est recruté dans les années 1950 par le State Department pour renforcer les effectifs de la « cellule de veille »… Redoutable agent de désinformation, ses mensonges auraient tué plus de monde en un jour que l’homme à la cigarette n’en a tué depuis qu’il est né. Ronald, comme nombre de ses collègues au gouvernement rejoint les rangs du Syndicat en 1973, persuadé alors qu’il s’agit de la meilleure stratégie à adopter pour obtenir des tissus extraterrestres sains ainsi que des informations sur l’ennemi. Pourtant, quelques années après la signature du pacte de collaboration, il se trouve en désaccord profond avec la politique menée par les conspirateurs. Las de leur implication trop forte dans le projet de colonisation, réalisant qu’aucune action de résistance efficace n’émergera d’un groupe si corrompu… il finit par faire usage de son droit de démission à l’instar de Willian Mulder et d’Alvin Kurtzweil. Dès lors, il se réinvestit pleinement dans l’action de résistance gouvernementale sans pour autant trahir l’entreprise à laquelle travaillent toujours certains de ces collègues. Il souhaiterait pourtant voir changer les choses mais de crainte d’être neutralisé Ronald se refuse à mener des actions de front contre le Syndicat… C’est à cette époque qu’il devient Gorge Profonde. Déjà, en charge de la très secrète brigade d’intervention ufologique, une unité d’élite du Department of Defense spécialisée dans la récupération d’épaves d’ovni et l’exécution d’entités biologiques extraterrestres, ce personnage sulfureux devient au début des années 1990, conseiller spécial à la Maison-Blanche pour les questions de sûreté nationale. Siégeant au National Security Council, il entre dans le cercle fermé des « hommes du président ». Fier de son nouveau statut il tentera dès lors d’abattre le Syndicat en servant de guide à Fox Mulder. Figure avunculaire, Gorge Profonde est très attaché au fils de son ami et croit sincèrement en sa quête de vérité. Mais il sait aussi que le jeune agent du FBI n’est pas prêt à accepter cette atroce vérité qui fut découverte en 1947. Ce qui explique certains mensonges qu’il peut lui faire. Ses prétendus remords consécutifs à l’exécution d’une EBE durant la guerre du Viêt-nam sont encore dans toutes les mémoires !

[Cf. Deep Throat (1X01) ; Fallen Angel (1X09) ; E.B.E (1X16) ; Little Green Men (2X01) ; Apocrypha (3X16) ; Musings of a Cigarette-Smoking Man (4X07) ; Fight The Future.]

L’étrange Monsieur X

Un certain X succédera à Gorge Profonde auprès de Fox Mulder. Froid et paranoïaque, l’homme est à l’opposé de son prédécesseur mais semble disposer des mêmes sources d’informations. Celles-ci sont le plus souvent liées aux activités du Department of Défense, X serait donc très probablement un agent de la DIA, le service de renseignement du Ministère de la Défense…

[Cf. The Host (2X02) ; Sleepless (2X04) ; Ascension (2X06) ; Fresh Bones (2X15) ; End Game (2X17) ; Soft Light (2X23) ; 731 (3X10) ; The Unusual Suspects (5X01).]

Projet « MK-Ultra »

Né durant la guerre froide sur l’initiative de la CIA, ce projet s’inspira largement des expériences qui avaient cours en Chine et en URSS. L’obsession de la Compagnie à cette époque était de parvenir à mettre au point au moyen de gaz et de drogues, diverses techniques de lavage de cerveaux et de contrôle des esprits… Des méthodes susceptibles d’être utilisées sur des agents soviétiques capturés en mission. Ainsi, depuis la fin des années 1980, le Syndicat tenta à plusieurs reprises de diversifier ces techniques. Notamment avec l’épandage de pesticides expérimentaux dans la petite ville agricole de Franklin en Pennsylvanie, mais également avec la diffusion de signaux télévisuels hertziens à Braddock Heights dans le Maryland. Ces simples catalyseurs ont suffit à exacerbé les phobies des personnes exposés soulevant un vent d’hystérie et de folie meurtrière. Au final, les résultats de ces expériences se sont révélés très positifs. Distraits par la peur de ceux que les entouraient, les citoyens de ces deux villes en oubliaient de s’interroger quotidiennement sur les actions de ceux qui les dominaient… les actions de ceux qui les gouvernaient !

[Cf. MK-Ultra (Historique) ; Blood (2X03) ; Wetwired (3X23) ; The Unusual Suspects (5X01) ; Three Of A Kind (6X19).]

Projet « Duane Barry »

Au grand dam de l’homme à la cigarette, la collaboration entre les agents Scully et Mulder a produit des résultats totalement opposés à ceux escomptés. La mort d’un officiel permettra de mettre, un temps, un terme aux activités de Mulder et Scully mais leur détermination n’aura pas pour autant été ruinée. C’est le constat que va faire Alex Krycek, un mercenaire du Syndicat infiltré au FBI. Sur ces recommandation, on assistera à la première action agressive du Syndicat contre Fox Mulder. En octobre 1994, Dana Scully est enlevée par Duane Barry, un évadé de l’asile et ex-agent du FBI de surcroît prétendument manipulé par des extraterrestres. Séquestrée par l’armée, Scully ne réapparaîtra qu’un mois plus tard, plongée dans un profond coma. Résultat d’une série de tests qui a affecté son métabolisme… Au sein de l’institut Lombard un procédé d’amplification des radiations provoqua chez elle une super ovulation. La totalité de ses ovules furent prélevés pour alimenter une banque de cellules reproductives du Syndicat. Cette expérience est la cause directe de la stérilité dont souffre Dana Scully. La jeune femme fut également soumise à une expérience d’hybridation par thérapie génique qui selon toutes les apparences a été un échec. Elle n’aurait d’ailleurs jamais pu survivre au poison biologique qui polluait son organisme sans une puce informatique implantée à la base de son crâne… Ces opérations se déroulèrent dans un wagon secret du gouvernement où Scully fut prise en charge par un certain docteur Shiro Zama.

[Cf. Sleepless (2X04) ; Duane Barry (2X05) ; Ascension (2X06) ; One Breath (2X08) ; Anasazi (2X25) ; The Blessing Way (3X01) ; Paper Clip (3X02) ; Nisei (3X09) ; 731 (3X10) ; Memento Mori (4X15) ; Gethsemane (4X24) ; Redux (5X02) ; Redux II (5X03).]

Projet « Gregor »

Au milieu des années 1970, plusieurs clones russes seraient entrés aux États-Unis grâce à un seul et unique passeport germanique… Certains, même, auraient atteint une position stratégique dans l’establishment médical attendant le jour où une guerre éclaterait entre les superpuissances capitaliste et communiste. Les Gregor se seraient alors mobilisés pour anéantir tout le système immunitaire américain grâce à de sournoises actions de contamination et de sabotage. Si ce plan ambitieux et insidieux semble bien avoir été imaginé du temps de la Guerre Froide, il n’est dans l’affaire de la colonie qu’un écran de fumée conçu par la conspiration pour tromper la vigilance de Scully et Mulder. Et si l’on a cherché à tuer les Gregor, ce n’est ni parce qu’ils sont des colons extraterrestres, ni parce qu’ils sont des agents dormants russes. Ces clones ne sont en réalité que des déchets d’expérience… En effet, avant même d’envisager la transformation de certains humains en hybrides, le Syndicat devait parvenir à créer de toute pièce des hybrides qu’il étudierait afin de percer les mystères de leur nature. Une fois ces analyses terminées, ces clones devenaient de simples travailleurs sur les préparatifs de la colonisation. Les Gregor sont donc des hybrides révoltés qui se sachant immunisés contre les effets de l’huile noire ont tenté de coloniser la Terre en se multipliant eux-mêmes grâce aux embryons récupérés dans les cliniques où ils pratiquaient l’avortement. Ayant le plus grand mal à contenir leur prolifération, le Syndicat fit appel en définitive au chasseur de prime extraterrestre pour régler le problème. Sans le moindre répit, il traquera les deux hybrides Gregor et Samantha à l’origine de la révolte, ces deux clones dont sont issus tous les autres. Ce genre de révoltes sera récurrentes…

[Cf. Colony (2X16) ; End Game (2X17) ; Talitha Cumi (3X24) ; Herrenvolk (4X01) ; Memento Mori (4X15).]

Nota : c’est le gouvernement (et non le Syndicat) qui tente d’empêcher la fuite du chasseur de prime extraterrestre après que ce dernier ait accompli sa mission…

Projet « Fairfield »

Ce projet à but reproductif fut mené par des colons extraterrestres au zoo de Fairfield en Idaho. Des animaux en voie d’extinction ont ainsi été enlevés et séquestrés à bord de vaisseaux aliens pour y subir diverses opérations médicales telles que des prélèvements de semence, des inséminations artificielles ou des récupérations de fœtus. L’une des étapes préliminaires à la colonisation de la Terre semble être la constitution d’une nouvelle « Arche de Noé » qui permettrait de conserver la trace de toutes ces créatures animales que l’Homme extermine ou néglige quotidiennement…

[Cf. End Game (2X17) ; Fearful Symmetry (2X18).]

Projet « Polarity Magnetics »

Le Syndicat captura le docteur Chester Ray Banton en 1995 après plusieurs semaines de traque. Le physicien travaillait au sein de Polarity Magnetics où il tentait de démontrer l’existence du corps noir. Un jour, au cours d’une expérience, Banton s’emprisonna accidentellement dans son accélérateur de particules. Il survécut par miracle au bombardement de neutrons et de protons mais son ombre s’était transformée en un véritable trou noir ! C’est dans le but d’étudier le magnétisme de son ombre que le savant est retenu prisonnier dans un laboratoire secret du gouvernement.

[Cf. Soft Light (2X23).]

Les « Mongoloïdes »

La tribu Anasazi fut enlevée par les colons extraterrestres à cause de son immunité naturelle face aux effets du virus extraterrestre. Rappelons qu’il y a 1.000 ans, les sages de cette tribu avaient formé à Pueblos le premier gouvernement secret qui tenta de contrecarrer les plans de colonisation des Gris ! Ces amérindiens descendaient de peuplades mongoloïdes d’Asie et d’Océanie qui avaient débuté une lente migration vers le continent américain il y a près de 40.000 ans environs. Lorsque l’huile noire infecta les premiers hommes durant la préhistoire, certains mongoloïdes développèrent une résistance peu commune à l’huile noire et qu’il transmirent à leurs descendants Anasazi, Huichol et Tungus. Les tribus restèrent protégées aussi longtemps qu’elles n’eurent recours au métissage. D’autres mongoloïdes assimilèrent quant à eux certaines facultés de l’huile noire comme la lecture psychique et léguèrent cet héritage à quelques descendants tels que Gibson Praise qui est originaire des Philippines…

[Cf. Anasazi (2X25) ; Tunguska (4X09) ; The End (5X20) ; Vienen (8X16) ; The Truth II (9X20).]


L’ABOUTISSEMENT DES PROJETS Troisième Époque (1996 – 1999)

Projet « Hansen Leprosy »

Le docteur japonais Takeo Ishimaru fut au cours de la seconde guerre mondiale le directeur de la terrible unité 731. L’importation de ce criminel de guerre aux Etats-Unis fut autorisée dans le cadre des accords secrets Paper Clip. Ainsi, en échange d’une immunité totale, Ishimaru consentit à mettre à la disposition du Department of Defense tout le savoir qu’il avait acquis sur l’immunologie dans les camps de la mort nippons. Sous l’identité de Shiro Zama, il travailla pour le gouvernement puis pour le Syndicat au centre de recherche sur la maladie de Hansen, une léproserie située à Perkey en Virginie Occidentale. Ce lieu sinistre était en réalité une couverture pour les laboratoires du Purity Control où l’on pouvait aisément faire passer les mutations physiques liées à la thérapie génique pour les symptômes de la lèpre. En décembre 1995, Shiro Zama faisait une découverte capitale : son traitement de choc aux rayons, avait fini par créer le premier hybride par thérapie génique immunisé contre tous les agents pathogènes connus… En bon patriote, il voulu que son pays d’origine profite de cette découverte. Dès lors, il pris contact avec Kasuo Takeo, un diplomate de l’ambassade du Japon à Washington qui se chargea d’organiser son rapatriement ainsi que celui de sa créature. Malheureusement, tous furent trahis par un autre diplomate japonais membre, lui, du Syndicat. Une fois de plus, pour éviter que le calendrier ne s’accélère la conspiration avait pris la décision d’éliminer Ishimaru et son hybride. Peu avant sa mort, Kasuo Takeo menait une enquête sur le Mutual UFO Network dont les membres avaient été enlevés et implantés. Ce diplomate avait également été en mesure d’identifier et de localiser le Talapus comme étant le remorqueur de haute mer qui avait repêché l’épave d’un ovni au fond du Pacifique… Mais toutes ces informations ont été perdues pour le gouvernement japonais quand l’homme aux cheveux rouges joua de sa corde à piano.

[Cf. Paper Clip (3X02) ; Nisei (3X09) ; 731 (3X10) ; Memento Mori (4X15).]

Projet « Vegreville »

L’agent spécial Fox Mulder, guidé par Jeremiah Smith, découvrait en mai 1996 une petite exploitation agricole dans une province canadienne. Là, une main d’œuvre agraire formée de jeunes clones hybrides de Samantha Mulder et de Kurt Crawford cultivait un Ginseng transgénique. La plante était en mesure de porter dans son pollen une souche nouvelle et particulièrement virulente du virus de la Variole… Un pollen qui permettrait à terme de nourrir et de faire croître une colonie d’abeilles africanisées. L’une des missions du Syndicat était en effet de développer un vecteur de propagation des virus à l’échelle planétaire. Pour atteindre ce but, il s’intéressa en premier lieu à des insectes tels que Faciphaga Emasculata avant de finalement jeter son dévolu sur les abeilles… Par leur piqûre, celles-ci inoculent déjà le virus de la Variole comme en témoigne le « ballon d’essai » qui fut lâché sur l’école élémentaire JFK à Payson en Caroline2 du Sud… Le 22 décembre 2012, c’est à l’humanité tout entière que ces abeilles inoculeront le virus de l’huile noire qui leur aura été transmis par le pollen d’un Maïs transgénique. D’autres fermes de ce genre sont disséminées aux quatre coins du globe. Si la Variole a été le virus retenu pour les phases de test c’est uniquement dans un souci de réalisme. En effet, la maladie a été éradiqué de la planète à la fin des années 1970, et aujourd’hui de nombreux docteurs dont Bonita Charne-Seyre de l’Organisation Mondiale de la Santé militent activement pour la destruction des vaccins et des dernières souches du virus encore détenues aux Etats-Unis et en ex-URSS.

[Cf. F. Emasculata (2X22) ; Herrenvolk (4X01) ; Terma (4X10) ; Memento Mori (4X15) ; Zero Sum (4X21) ; Fight The Future.]

Qui est Jeremiah Smith ?

Sa véritable nature est longtemps restée mystérieuse. Beaucoup ont cru que Jeremiah Smith était un colonisateur extraterrestre qui était entré en dissidence contre les siens à l’instar de Josh Exley en 1947. Or, il n’en est rien ! Le guérisseur aux allures christiques n’est qu’un clone hybride tout comme les Gregor. Il diffère d’eux néanmoins sur un point… Jeremiah Smith est un clone hybride parfait doué des facultés de healing et de morphing. Il est ce à quoi le Syndicat souhaiterait aboutir grâce à la thérapie génique.

[Cf. Talitha Cumi (3X24) ; Herrenvolk (4X01) ; This Is Not Happening (8X14).]

Les Espions Russes.

Alexandre Krycek et Marita Covarrubias sont des agents double originaires de Russie qui évoluent dans les hautes sphères du gouvernement américain et du Syndicat. Grâce à eux, les officiels russes ont depuis plusieurs années une bonne connaissance des tenants et aboutissants de la conspiration. Cette connaissance leur permettra de sceller une alliance avec les représentants d’une race extraterrestres opposées aux Gris et à la colonisation…

[Cf. Tunguska (4X09) ; Terma (4X10) ; Patient X (5X13) ; The Krycek Episode.]

Projet « Contrebande »

Dans les années 1980, des géologues russes découvraient dans une forêt de Sibérie orientale les fragments du bolide martien qui provoqua le cataclysme de 1908. Les analyses allaient révéler que ces morceaux portait dans leur cœur un organisme extraterrestre pétrolifère ! Les Russes, comprenant immédiatement la portée de leur découverte, installèrent dans un goulag le centre névralgique de leur lutte antivirale… Il est important de noter que la Russie dispose des plus grands gisements de magnétite de la planète. Les réserves de Koursk a elles seules sont évaluées à plusieurs milliards de tonnes… Mais on trouve aussi ce minerais dans les régions de Mourmansk ou de Norilsk en Sibérie… L’huile noire de Tunguska a été altérée par la magnétite présente sur le site, ce qui l’a rendu totalement amorphe et stérile… Une aubaine pour les Russes qui ont pu expérimenter sur elle d’autant plus facilement. Après avoir sacrifié des centaines de cobayes, ils étaient parvenus à produire la première mouture d’un vaccin… Les Tungus ont été très probablement à l’origine de cette avancée. En effet, lorsque leur immunité génétique face à l’huile noire fut décelée, les virologues du goulag ont pu dès lors synthétiser les anticorps de ces indiens. Le Syndicat qui n’avait pas accès à l’huile noire à cette époque du mobiliser plusieurs diplomates russes et américains (membres de la conspiration) pour dérober des échantillons de roche sur le site de Tunguska et ce à l’insu du gouvernement russe. La contrebande permettait ainsi au docteur Bonita Charne-Seyre de mener des essais au sein d’Arrow, sa chaîne de maisons de convalescence. Plusieurs retraités ont ainsi été exposés à l’huile noire puis soigné avec un traitement expérimental aux bienfaits des plus limités puisqu’il ne permettait que d’abolir le coma provoqué par le virus… les patients étant toujours condamnés à terme… Les russes vont malheureusement découvrir cette contrebande et Alex Krycek revenu au pays peu après l’affaire de la cassette numérique sera chargé de la destruction pure et simple de toute l’expérience américaine ! Pour cela, il mettra Mulder sur l’affaire car ce dernier peut être le grain de sable qui fera sauter les rouages de la conspiration et permettra d’exposer les membres du Syndicat… Mais au grand dam de Krycek, l’agent du FBI préférera poursuivre son enquête en Russie. Contraint de l’escorter, Krycek réactivera Vassily Pescow, un agent du KGB à la retraite, pour qu’il achève sa mission… Dès leur arrivée à Tunguska, les deux hommes sont capturés et incarcérés. Krycek qui n’a pas été reconnu par les gardiens sera finalement libéré suite à une entrevue avec le directeur du goulag qui n’est autre que son père adoptif… Mulder est quant à lui exposé au cancer noir… Si la mouture du vaccin que Mulder a reçu était suffisamment efficace pour lui sauver la vie, elle était encore bien imparfaite… Ce n’est qu’en 1997 que les Russes mettront au point un traitement efficace certes à 100% mais n’immunisant pas l’homme contre l’huile noire de manière totale et définitive d’où l’expression de vaccin atténué…

[Cf. Anasazi (2X25) ; The Blessing Way (3X01) ; Paper Clip (3X02) ; Piper Maru (3X15) ; Apocrypha (3X16) ; Tunguska (4X09) ; Terma (4X10) ; The Krycek Episode.]

Le Bras Gauche

Les six clones de Jeremiah Smith infiltrés dans l’administration de l’aide sociale étaient employés à une tâche bien ingrate… En effet, ils devaient réaliser un archivage informatique de toutes les inoculations du vaccin antivariolique opérées sur la population américaine depuis 1950. Ces fichiers dits SEP étaient le pendant électronique des dossiers enterrés dans la mine Strughold en Virginie occidentale. Le catalogage fut élaboré sur une infinité de variations opérées sur la protéine du cowpox qui a immunisé les hommes contre la Variole… Que ce soit en Russie ou aux Etats-Unis, cet inventaire est étroitement lié à la recherche antivirale et aux travaux d’hybridation. En relevant le « numéro de série » des cobayes sur la cicatrice de leur vaccination, il est possible de situer les résultats des expériences passées et de saisir les résultats des expériences futures. C’est pour échapper aux expositions à l’huile noire que plusieurs hommes de la région de Tunguska se sont mutilé le bras gauche. Lorsqu’il croisera ces mêmes hommes, Krycek sera bien mal inspiré de se faire passer pour un évadé du goulag…

[Cf. Ascension (2X06) ; Paper Clip (3X02) ; Talitha Cumi (3X24) ; Herrenvolk (4X01) ; Terma (4X10).]

Les Rebelles de Cassiopée

Ces aliens appartiennent à la race des Métamorphes et sont les uniques survivants d’une colonisation qui s’est déroulée sur une planète de la constellation en W. Ces miraculés, pour se protéger de l’huile noire, ont développé une protection très efficace en scellant les orifices de leur visage, raison pour laquelle ces extraterrestres sont aussi appelés parfois : rebelles sans visage. Pour lutter contre les projets d’expansion des Gris dont l’huile noire est la force vitale, ces rebelles sans visage ont constitué une milice qui débarqua sur Terre en mars 1998. Après avoir réussi à prendre le contrôle du satellite communiquant avec les implants des cobayes du projet, les rebelles déclenchèrent des réunions en masse qui se soldèrent par des incinérations collectives. Cette déclaration de guerre contre le Syndicat et les Gris devait porter un brutal coup d’arrêt aux préparatifs de la colonisation. En effet, Les rebelles ont tenté de détruire ce vivier de futurs esclaves que le projet avaient mis vingt-cinq années à constituer ! D’ailleurs, les chasseurs de primes extraterrestres qui tentent de stopper l’action des rebelles sont eux aussi des représentants de cette race. Créés par clonage, infectés et possédés par l’huile noire dès leur naissance, ils n’ont jamais été libres. Aujourd’hui, ils forment la police du Projet et sont l’ultime recours des Gris lors des situations de crise sur Terre.

[Cf. Patient X (5X13) ; The Red and the Black (5X14) ; Fight The Future ; The Unnatural (6X20) ; The Truth (9X19).]

Antarctique : Base 1

Cet immense vaisseau extraterrestre dissimulé sous la calotte polaire en Terres de Wilkes est présent sur notre planète depuis des dizaines de milliers d’années. En 1973, son existence fut révélé au Syndicat par les colons extraterrestres qui exigèrent des conspirateurs une livraison périodique d’humains dont on leur spécifia qu’ils ne seraient jamais rendus… Ces enlèvements étaient perpétrés depuis des millénaires par les Gris comme l’attestent les hommes de Neandertal encore prisonniers des chambres de cryo-conservation du vaisseau… Le Syndicat n’a jamais été autorisé à pénétrer le vaisseau et ignore donc de ce fait que le repeuplement spontané de la planète a commencé…

[Cf. Ruines (Roman X-Files) ; Fight The Future.]

Roush Technologies

Véritable filiale du Syndicat, cette société basée à Phoenix en Arizona est spécialisée dans les biotechnologies. Composante clé du programme de désinformation, Roush Technologies fabrique ces indices biologiques factices (ou chimères) mis en scène dans les projets secrets de la Defense Advanced Research Project Agency. Elle gère également la rémunération d’agents doubles tels que Scott Blevins au FBI ou Michael Kritschgau à la Défense. Roush Technologies est sous-traitant sur le programme de lutte antivirale. La société mène une étude sur l’huile noire retrouvée à Blackwood au Texas avec pour mission principale : la mise au point d’un vaccin qui immunisera les hommes de manière totale et définitive sur la base du traitement volé aux Russes par Krycek.

[Cf. Gethsemane (4X24) ; Redux (5X02) ; Redux II (5X03) ; Fight The Future ; The Beginning (6X01) ; One Son (6X12).]

Projet « SR 819 »

La résolution sénatoriale 819 devait permettre de débloquer des fonds, des médicaments et des appareils médicaux de base pour l’organisation mondiale de la santé afin d’en faire bénéficier les pays du tiers monde… Dans le même temps, la recherche nanotechnologique aboutissait sous la houlette du Department of Energy. Faisant appel à ses appuis au sein du Congrès et plus particulièrement au très compromis Sénateur Matheson, le Syndicat mis sur pied un stratagème pour détourner la résolution sénatoriale 819 de son but originel. C’est en toute légalité que cette technologie révolutionnaire s’apprêtait à être exportée à destination de la Tunisie en tant que simple matériel médical ! Malheureusement, Kenneth Orgel a découvert la fraude et tenta d’avertir le directeur adjoint du FBI Walter Skinner. La résolution allait être utilisée pour commettre un crime : la violation des brevets et des droits commerciaux relatifs aux nouvelles technologies. C’est le moment que choisirent Alex Krycek et Alexander Lazreg (un diplomate de la mission tunisienne à Washington) pour entrer en piste et neutraliser les gêneurs… Mais pourquoi Conrad Strughold s’intéressait-il autant à cette technologie ? En matière de nanoscience, les nanomachines constitueraient de formidables vecteurs pour les gênes extraterrestres lors des opérations d’hybridation par thérapie génique. De même, les nanomachines constitueraient une véritable alternative à la recherche d’un vaccin ! Présentes dans l’organisme 24h/24h, programmées pour détecter, capturer et confiner tout virus qu’il soit terrestre ou extraterrestre… Quelle meilleure protection pourrait bien exister face aux effets de l’huile noire ?

[Cf. SR 819 (6X10).]

Le Prototype

Les colons extraterrestres savaient que Cassandra Spender était le cobaye avec lequel ils avaient le plus de chance de voir aboutir la thérapie génique, c’est pourquoi ils la protégèrent en priorité lorsque les rebelles sans visage attaquèrent les cobayes du projet… Une année s’est écoulée lorsqu’elle réapparaît dans un wagon gouvernemental. Les tests d’hybridation n’ont pas cessé et ont même aboutit sous la direction du docteur Eugene Openshaw. Après vingt-cinq années de travail, Cassandra était devenue le premier hybride parfait par thérapie génique. Tout comme son modèle : le clone Jeremiah Smith, elle était désormais capable de guérir ses blessures et même de changer son apparence physique ! Les rebelles sans visage choisirons ce moment précis pour attaquer de nouveau le Projet… Dans toute l’Amérique, des équipes entières de généticiens travaillant sur le Purity Control seront incinérés. Devant la pression des rebelles, les conspirateurs tenteront de livrer Cassandra aux colons extraterrestres, scellant du même coup le sort de l’humanité au profit d’un asile… Réunis sur la base aérienne d’El Rico, les membres du Syndicat et leur famille tomberont finalement dans une embuscade alors qu’ils attendaient d’être emmenés pour les opérations d’hybridation… Seuls Diana Fowley et CGB Spender échapperont au carnage quant à Krycek qui collaborait secrètement avec les rebelles, il se fera dérober par ces derniers le fœtus extraterrestre… LE PROJET EST MORT !

[Cf. Two Fathers (6X11) ; One Son (6X12) ; The Krycek Episode.]

Suite>>>