Conspiration et hybridation : la synthèse

CONSPIRATION ET HYBRIDATION

HUMANO-EXTRATERRESTRE : LA SYNTHÈSE

par Strughold

 

INTRODUCTION

 

A travers ce sujet, je vais tenter de vous présenter une synthèse complète (on peut toujours rêver ) d’un arc important de la mythologie des X-Files… Il s’agit bien entendu de la conspiration liée à l’hybridation humano-extraterrestre. Toutefois, mon analyse n’ira pas au-delà de l’épisode Requiem (7X22)… Cet épisode qui marquait d’ailleurs la fin de la mythologie originelle. Ce sujet sera mis à jour immédiatement après la diffusion des 20 derniers épisodes de la série en France ceci afin d’intégrer les éléments de la nouvelle mythologie (saison 8 & saison 9). Bonne lecture ! ! !

 

I – DE LA GÉNÈSE…

 

La Guerre Froide

En 1945 s’achevait la seconde guerre mondiale, les Etats-Unis et l’U.R.S.S. apparaissaient alors comme étant les deux seules superpuissances de la planète. La première avait libéré l’Ouest de l’Europe du joug des Nazis, tandis que la seconde avait libéré l’Est de l’Europe…

La guerre terminée, les tensions n’avaient pas pour autant cessées… une vaste compétition débutait entre ces deux nations, chacune cherchant à prendre l’avantage sur l’autre et à imposer au reste du monde son idéologie politique et économique… Cette rivalité s’exprimait aussi bien dans le domaine de la recherches scientifique de pointe, que dans celui de l’armement militaire ou de la conquête spatiale.

 

1945 – Fin de la seconde guerre mondiale et début des tensions entre les États-Unis et l’U.R.S.S.

Dwight David EISENHOWER (Président des Etats-Unis de 1953 à 1961)

Nikita Kroutchev (Premier Secrétaire de l’U.R.S.S. de 1954 à 1964)

Photographie / Épisode 5X02 : Redux

 

 

1945 – Début de la compétition entre les États-Unis et l’U.R.S.S.

Enjeu : obtenir la zone d’influence la plus vaste

Photographie / Épisode 5X02 : Redux

 

Un pacte avec le Diable

En 1947, le gouvernement américain chargeait le Département d’État (ou Ministère des Affaires Etrangères) de lancer un vaste programme consistant à récupérer les scientifiques et les techniciens de l’industrie de guerre nazie pour les besoins de l’armée des Etats-Unis. L’immunité fut évidemment offerte à ces savants pour leurs crimes de guerre.

L’opération « Presse-Papiers » comme elle s’appelait permit aux Américains de prendre une longueur d’avance sur les Russes dans de très nombreux domaines, notamment celui de la conquête spatiale où les connaissances et les expériences menées par Wernher Von Braun ont permit à la N.A.S.A. de réaliser l’exploit de 1969.

Viktor Klemper, Heinrich Bronschweig ou encore Alvin Kurtzweil faisaient partie de ces hommes qui ont été autorisés à venir aux États-Unis pour poursuivre leurs travaux tout en évitant une condamnation par le tribunal international de Nuremberg. Mais ses savants nazis n’ont pas été les seuls à profiter de « l’hospitalité américaine »…

Des criminels de guerre japonais ont également été importés aux États-Unis. C’est ainsi que les savants de l’unité 731, dirigées par le docteur Takeo Ishimaru, ont pu échappé au tribunal international de Tokyo et ont eux aussi reçu l’immunité des États-Unis pour leurs crimes de guerre… en échange bien entendu de leurs connaissances et de leur participation active à l’effort de guerre américain.

 

Viktor Klemper – Neurologue

Non-jugé par le Tribunal International de Nuremberg

Photographie / Épisode 3X02 : Paper Clip

 

 

Heinrich Bronschweig – Virologue spécialiste de la Variole à la F.E.M.A.

Non-jugé par le Tribunal International de Nuremberg

Photographie / The X-Files : Fight The Future

 

 

Alvin Kurtzweil – Obstétricien / Gynécologue

Non-jugé par le Tribunal International de Nuremberg

Photographie / The X-Files : Fight The Future

 

 

La section 731 (dirigée par le docteur Takeo Ishimaru)

Non-jugée par le Tribunal International de Tokyo

Photographie / Épisode 3X09 : Nisei

 

La Certitude

En juillet de la même année, à Roswell – Nouveau Mexique, un vaisseau s’écrasait et parmi les débris quatre corps extraterrestres étaient retrouvés par la R.A.A.F. (Armée de l’Air). Jusqu’à cette date, le doute planait et les enquêtes qui avaient succédé aux apparitions d’O.V.N.I. n’avaient jamais permis de déterminer si ce qu’avaient vu les témoins étaient des avions expérimentaux soviétiques ou alors des vaisseaux issus d’un autre monde… Le gouvernement américain savait désormais que « nous ne n’étions pas seuls » dans l’univers… mais vous connaissez déjà l’histoire !

 

9 Juillet 1947 – La une des journaux américains est consacrée au crash de Roswell et au communiqué de la R.A.A.F.

Photographie / Épisode 5X02 : Redux

 

La résolution 1013 du Conseil de Sécurité

Peu après l’incident de Roswell… et en dépit du contexte de Guerre Froide, un sommet ultra secret fut organisé entre les Etats-Unis, l’U.R.S.S., la République de Chine, la Grande-Bretagne, les deux Allemagne et la France. Lors de ce sommet, il fut décidé que tout pays qui captureraient une entité biologique extraterrestre, notamment à la suite d’un crash, serait responsable de son élimination immédiate !

 

1991 – Gorge Profonde applique une nouvelle fois les consignes de la résolution du « Conseil de Sécurité »

Photographie / Épisode 4X07 : Musings Of A Cigarette Smoking Man

 

La « Cellule de Veille » du Département d’État

La résolution du conseil de sécurité n’a pourtant pas dissuadé le gouvernement américain de constituer au sein du Département d’État une « cellule de veille » qui s’est vu confier deux missions essentielles : premièrement, mettre tous les moyens en œuvre pour dissimuler (*) à l’opinion publique l’existence d’une forme intelligente de vie extraterrestre… Deuxièmement, mener un important travail d’investigation pour recueillir un maximum d’informations sur ces extraterrestres : biologie, technologie et surtout intention…

 

(*) A ce titre, les enquêtes officielles de la R.A.A.F. telles que les projets SIGN (1948-1949), GRUDGE (1949-1952) ou BLUE BOOK (1952-1969) étaient davantage des opérations de mystification que des enquêtes méticuleuses…

 

Cette cellule n’était pas constituée exclusivement d’hommes du Département d’État (Ministère des Affaires Étrangères)… d’autres hommes ont également été recrutés dans les autres ministères (*) américains pour compléter cette équipe. En effet, l’intérêt était double : cette cellule en ayant des ramifications dans tous les ministères ne serait ainsi jamais entravée dans ses investigations par des questions de juridiction et elle disposerait de plus d’un accès aux forces d’interventions propres à chaque ministère en cas de nécessité (F.B.I., C.I.A., N.S.A., Pentagone…).

 

(*) Liste des ministères concernés :

– Ministère de la Justice

– Ministère de la Défense

– Ministère des Finances

 

 

1954 – Un marin du Zeus Faber parle de l’huile noire aux hommes de la « cellule de veille »

Photographie / Épisode 3X16 : Apocrypha

 

La chasse aux sorcières

Dès 1950, sous l’impulsion du sénateur Joseph McCarthy, le H.U.A.C. (*) revient sur le devant de la scène. A cette époque, Joseph McCarthy, ou le « chasseur de rouges » comme on l’appelle, s’est adjoint les forces de John Edgar Hoover (Directeur du F.B.I.) et de l’Attorney Général (ou Ministre de la justice) pour traquer tous les communistes et leurs sympathisants présents sur le sol américain !

 

(*) H.U.A.C. – House Un-American Activities Committee

Ce comité, fondé en 1938 et composé de plusieurs membres de la chambre des représentants américains (ou chambre des députés), était chargé de mener des investigations sur des organisations « subversives et déloyales ». Son premier directeur fut Martin Dies, considéré comme l’un des pères de l’anticommunisme américain. La méthode privilégiée par ce comité était « l’exercice de pressions sur témoins » afin que ces derniers nomment leurs associés ou ex-associés… Le comité fut souvent décrié par la presse (en vain il faut bien le reconnaître) pour son manque de respect des libertés civiles et individuelles… le H.U.A.C fut renommé en 1969 (devenant le House Internal Security Committee) et aboli en 1975.

 

 

Années 1950 – Le sénateur Joseph McCarthy et le H.U.A.C. traquent « les compagnons de route »

Photographie / Épisode 5X02 : Redux

 

La bombe russe ou « l’affaire Dreyfuss américaine »

En 1951, les ingénieurs Julius et Ethel Rosenberg furent accusés – à tort – d’espionnage pour le compte de l’U.R.S.S.. L’État, par l’intermédiaire de Roy M. Cohn (Assistant Spécial de l’Attornay General), les accusait d’avoir livré des informations qui auraient permis à leur ennemi juré de se doter de la Bombe A. Ils furent jugés pour trahison, condamnés à la peine capitale et exécutés sur la chaise électrique.

 

Monsieur Roy M. Cohn – Assistant Spécial de l’Attornay General

Il dirige l’inculpation de Julius et Ethel Rosenberg

Photographie / Épisode 5X15 : Travelers

 

L’U.R.S.S. n’avait pu se doter de l’arme suprême que par la traîtrise d’américains… Cette explication était en effet la plus rassurante que l’on puisse servir au peuple américain ! Admettre que les Russes ne s’étaient dotés de la bombe que par le génie de leurs savants aurait pu troubler, voire inquiéter les américains. En désignant des boucs émissaires on donnait l’illusion que les Etats-Unis possédaient toujours une réelle supériorité scientifique sur l’U.R.S.S. ! Cette affaire à part ailleurs donné une légitimité au gouvernement de l’époque quant à ses actions anticonstitutionnelles…

 

1951 – Les époux Rosenberg peu avant leur exécution

Accusés à tort d’espionnage et de haute trahison pour le compte de l’U.R.S.S.

Photographie / The Trial of Ethel and Julius Rosenberg

 

La constitution des dossiers médicaux

C’est dans ce contexte plus que tendu que le gouvernement préoccupé par la possibilité d’un conflit nucléaire chargea des hommes comme William Mulder d’aller recueillir auprès de la population des informations génétiques en vue d’une éventuelle identification post-apocalyptique… Les campagnes nationales de dépistage et de vaccination contre le virus de la variole furent le prétexte qui a permis de prélever depuis le début des années 1950 un échantillon de tissus sur chaque américain. Nous verrons que plusieurs années après, ce programme aux intentions altruistes sera complètement détourné de son but originel…

 

Début des années 1950 – Constitution d’une immense base de données génétiques

But : permettre l’identification des victimes d’un conflit atomique

Photographie / Épisode 3X02 : Paper Clip

 

Compagnons de route et xéno-transplantations

Qu’est-ce que la xéno-transplantation ? Par xéno-transplantation, on entend le transfert de cellules, de tissus ou d’organes vivants, d’une espèce animale à une autre. Ce terme désigne par exemple les transplantations de l’animal à l’humain (comme la transplantation d’un rein de porc chez un humain).

En 1952, Edward Skur, Terrill Oberman et Gissing travaillaient pour le Département d’État. En patriotes, ils ont accepter de participer à une expérience mystérieuse… Chacun d’entre eux avait reçu alors un xéno-greffon qui les a transformés en machine à tuer. Ces expériences ont été réalisées par un docteur nazi réfugié aux État-Unis et répondant au nom de Strohman !

Ces cobayes ont ensuite tenté de se venger de ceux qui avaient fait d’eux des monstres. Pour annihiler la menace qu’ils représentaient, ces derniers ont été accusés d’être des sympathisants communistes ce qui, dans le contexte de l’époque, ne leur laissaient pas la moindre chance…

Nous découvrons, ici que la « cellule de veille » ne s’est pas seulement contenter de récolter des informations sur les extraterrestres ou même de cacher la vérité à la population. Elle a aussi mené des expérimentations impliquant des créatures extraterrestres…

Caractéristiques :

Les xéno-transplantés sont définis par les créatures qu’ils portent en eux ! Des créatures agressives (probablement extraterrestres) qui les poussent à commettre des meurtres pour satisfaire un besoin qui lui-même n’est pas clairement définit. Poussé par sa créature… Skur en viendra même à tuer son épouse !

Méthode d’hybridation utilisée :

Il s’agit plus ici d’une xéno-transplantation que d’une hybridation… Et à priori les xéno-transplantés ne devraient pas figurer dans ce panorama de l’hybridation. Cependant, il n’est pas totalement exclu qu’un apport génétique extraterrestre est pu favoriser la pose des greffons…

 

1952 – Suite à une xéno-transplantation Edward Skur devient une « machine à tuer »

Photographie / Épisode 5X15 : Travelers

 

Les débuts du clonage humain

Toujours à la même époque, le gouvernement américain apprenait que les Russes se livraient de façon assez primaire à des expériences d’eugénisme. Ces derniers manipulaient les gènes des leurs plus grands scientifiques et athlètes dans le but de produire une race supérieure qui serait utilisée à des fins militaires… Les Américains ont bien entendu sauté à pieds joints dans le wagon de la génétique ! De ces mêmes expériences (*) sont nés des d’enfants qui ont été élevés sur le site de Lichfield… les garçons furent appelés Adam et les filles, Ève…

 

(*) Par ailleurs, il n’est pas à exclure qu’une partie de l’histoire que livre l’agent de la C.I.A. Ambrose Chapel aux agents spéciaux Mulder et Scully en 1995 soit vraie…

 

« We’re working on vague intelligence reports but it appears early in the Cold War, Soviet scientists stumbled onto genetic anomaly in sets of identical twins. They were able to isolate the specific DNA material that gave the twins their facial features, hair color, texture… and they were able to reproduce it. »

Dixit Ambrose Chapel – Épisode 2X16 : Colony

 

Début des années 1950 – Lancement du projet d’eugénisme de Litchfield

Le gouvernement maîtrise désormais la technique du clonage humain.

Photographie / Épisode 1X10 : Eve

 

Pour la science… mais surtout pour la DÉFENSE !

Le gouvernement, via la « cellule de veille » n’a pas réalisé uniquement des travaux de xéno-transplantation ou de clonage… En mobilisant des savants nazis et japonais (tels que Victor Klemper ou Takeo Ishimaru), il a tenté également de réaliser une hybridation humano-extraterrestre en utilisant le matériel génétique des corps retrouvés sur le site du crash de Roswell en 1947… L’intérêt était de parvenir à tirer de ses expériences un savoir que le gouvernement pourrait à l’avenir utiliser à des fins militaires.

Caractéristiques :

Il est difficile d’attribuer la moindre caractéristique à ses créatures à l’exception de leur morphologie extraterrestre, mais étant donné la façon dont le gouvernement s’est débarrassé de ses hommes, il y a fort à parier qu’ils n’ont été d’aucun apport à l’effort de guerre américain…

Méthode d’hybridation utilisée :

De l’A.D.N. a été prélevé sur les cadavres d’extraterrestres retrouvés à la suite du crash de Roswell. Il a ensuite été inoculé dans le corps d’êtres humains désignés au préalable comme « marchandises ». Ces essais furent tous de cuisants échecs. La raison ? C’est un A.D.N. provenant de CADAVRES d’extraterrestres MATURES qui a servi aux opérations d’hybridation…

Le gouvernement américain agissait une fois de plus contre son peuple… Après les essais nucléaires et l’analyse de leurs effets sur sa propre population (*), le gouvernement avait utilisé cette fois des citoyens américains comme cobayes d’expérience d’hybridation par thérapie génique. Les créatures découvertes par l’agent spécial Mulder dans une carrière de « Two Grey Hills » en 1995 ne sont pas nées hybrides… elles le sont devenues ! Comme le prouve d’ailleurs la seule trace qui les rattache à leur vie passée d’être humain : la marque du vaccin antivariolique. On découvrira plus tard que ces hommes (ces marchandises) étaient des malades mentaux abandonnés par leurs familles ou des S.D.F. dont le sort n’intéressait personne…

 

(*) Expérience qui cessera en 1975.

 

 

De 1950 à 1975 – Programme d’étude de l’effet des radiations sur la population américaine

Ici l’essai nucléaire du 5 Mai 1955 réalisé sur le site du Nevada

Photographie / Gallery of US Nuclear Tests

 

Les expériences nazies d’hybridation avaient lieu dans les laboratoires des bases militaires du Nouveau Mexique (comme celui de Los Alamos par exemple)… Les « déchets » de ces expériences étaient ensuite ensevelis dans les carrières de «Two Grey Hills » à proximité d’une réserve indienne Navajo.

Dans les années 1950, Albert Hosteen, un jeune Navajo, avait trouvé lui aussi un corps…

« The buzzard is a large but cowardly bird. It does not work for its prey, letting others provide the kill. When I see them circling in the desert, this can only mean that something has died and they are going to pick its bones… or that death is close and they are waiting for it to do its work for them. We did not see what they saw but I remembered something I had seen as a younger man. Just as my grandson had done, I, too, had found a body at the quarry in a hole, half-buried under rocks, but the buzzards, who will eat anything, would not touch it. This spot is where we found what the buzzards had come for. We could not tell at first who or what it was but I knew what the buzzards knew… that the smell of death was upon it. »

Dixit Albert Hosteen – Épisode 3X01 : The Blessing Way

 

Début des Années 1950 – Les premiers essais d’hybridation humano-extraterrestre par thérapie génique

Ici ceux du neurologue Victor Klemper

Photographie / Épisode 2X25 : Anasazi

 

 

II – …A L‘APOCALYPSE

 

Le contact

Entre 1947 et 1973, cette fameuse « cellule de veille » du gouvernement, constituée d’hommes issus des divers ministères américains, a accumulé un nombre croissant d’informations sur les extraterrestres qui visitaient la Terre… Des informations qu’elle n’a pas toujours partagées avec le gouvernement. Cette cellule a ainsi peu à peu pris son indépendance et décida finalement en octobre 1973 d’entrer secrètement en contact avec les extraterrestres.

Ces hommes découvrirent alors leur plan de colonisation de la Terre et ils anticipèrent l’extinction de la race humaine. Lors d’un vote majoritaire, ils décidèrent de collaborer avec ces colonisateurs…Dans la foulée, ils votèrent également l’indépendance de leur groupe vis-à-vis de toute institution gouvernementale… même s’ils n’hésiteraient plus désormais à user des ressources du gouvernement pour leurs propres intérêts !

LE CONSORTIUM ÉTAIT NÉ ! ! !

 

1973 : Fondation du Consortium – Quelques membres posant devant « La Strughold »

Photographie / Épisode 3X02 : Paper Clip

 

13 Octobre 1973 – Lors d’une rencontre rapprochée du 4ème type à la Base Aérienne d’El Rico, chaque membre du Consortium livra un membre de sa famille ceci en témoignage d’une parfaite allégeance aux colonisateurs. Bill Mulder qui refusa les termes du pacte, finira par « livrer » sa fille un mois plus tard…

En échange, Ils reçurent un fœtus extraterrestre (*) qui devait leur permettre de travailler à une méthode de transformation d‘humains en hybrides génétiques. Cette « Méthode » devant être pour ces hommes l’asile qui leur permettrait de survivre à la colonisation…

 

(*) En plus du fœtus extraterrestre le Consortium reçu également une technique d’hybridation d’A.D.N. humain et d’A.D.N. extraterrestre devant leur permettre de créer des hybrides de toute pièce qui serviraient de base à leur recherche.

 

Ce groupe d’homme venait de confisquer la démocratie pour leur propre salut… Bill Mulder et le Well Manicured Man étaient des partisans de la résistance… c’est de ce premier que naquit l’idée de développer un vaccin contre l’huile noire en parallèle de la collaboration.

 

1973 – Le Consortium reçoit un fœtus extraterrestre (le symbole même de la collaboration)

Projet d’hybridation par thérapie génique

Projet de création d’un vaccin contre l’huile noire

Photographie / Épisode 1X23 : The Erlenmeyer Flask

 

Le consortium se mit alors immédiatement au travail, sa première action fût de détourner le programme de catalogage de la population américaine lancée dans les années 1950… Ces dossiers qui étaient entreposés dans les réseaux de galeries d’une société minière appelée « La Strughold » (*) seraient désormais accessibles aussi bien des hommes du Consortium qu’aux colonisateurs !

 

(*) Strughold étant le nom d’un puissant industriel allemand et milliardaire de surcroît. Depuis la fin de la seconde guerre mondiale… date à laquelle il avait quitté son pays, cet homme possédait des liens plus que privilégiés avec le gouvernement américains et également avec la fameuse « cellule de veille » créée en 1947 au sein du Département d’État. En 1990, il devenait « officiellement » chef suprême du Consortium supervisant le projet depuis la Tunisie.

 

 

Conrad Strughold – Industriel Allemand

Chef du Consortium depuis 1990

Photographie / The X-Files : Fight The Future

 

Le Consortium avait désormais accès à la base d’A.D.N. de tous les américains vaccinés depuis 1950… Des nombreuses personnes ont ainsi été sélectionnées, pour la qualité de leur patrimoine génétique, et enlevées à de nombreuses reprises pour participer aux travaux d’hybridation du Consortium. Les personnes enlevées voyaient leur dossier médical remis à jour… des échantillons de tissu étaient prélevés à nouveau et protégés dans des cassettes jaunes…

 

Les dossiers médicaux stockés dans la société minière « La Strughold »

But : sélection de sujets dont la qualité de leur patrimoine génétique les prédispose à une hybridation

Photographie / Épisode 3X02 : Paper Clip

 

Delta Glen – Wisconsin…

« Oh, for God’s sake, don’t screw this up ! Let me tell you something you should know. In 1987, a group of children from a southern state were given what their parents thought was a routine inoculation. What they were injected with was a clone DNA from the contents of that package you’re holding as a test. That’s the kind of people you’re dealing with ! »

Dixit Gorge Profonde – Épisode 1X23 : The Erlenmeyer Flask

Méthode d’hybridation utilisée :

Une nouvelle expérience liée à l’hybridation par thérapie génique débutait en 1987 et ne s’acheva qu’en 1994 (après l’enquête des agents spéciaux Mulder et Scully)… Il s’agissait de doper les habitants de Delta Glen avec une substance dont certains composées étaient en fait d’origine extraterrestre. Deux voies de transmission ont été privilégiées…

Le docteur Larson était payé par le Consortium pour réaliser régulièrement des injections aux enfants de Delta Glen. Il invoquait auprès des parents des injections vitaminées nécessaires à la bonne croissance de leur progéniture… Dans le même temps, les bovins de la région étaient contaminés avec la même substance par deux hommes que payait le docteur Larson. La viande contaminée arrivant de cette manière dans les assiettes des habitants de Delta Glen…

 

La voie directe de transmission…

Projet « light » d’hybridation par thérapie génique

Photographie / Épisode 2X10 : Red Museum

 

 

La voie indirecte de transmission…

Projet « light » d’hybridation par thérapie génique

Photographie / Épisode 2X10 : Red Museum

 

Le docteur Larson possédait également les coordonnées bancaires de toutes les familles qu’il avait « soigné ». Ses cobayes, qui n’avaient pas d’implant, pouvaient tout de même être localisés dans le monde entier chaque fois qu’ils utilisaient leur carte bancaire…

En 1991, l’Eglise du Musée Rouge quittait la Californie pour s’installer dans le Wisconsin où elle venait d’acheter un ranch. Cette secte possédait de nombreux bovins qu’elle traitait comme tout animal domestique. Il est probable que la venue de cette secte dans la région ait été favorisée par le Consortium qui y voyait là l’opportunité d’étudier encore plus efficacement les effets de cette substance d’origine extraterrestre. En effet, cette secte fut désignée d’office comme « groupe de référence » de l’expérience… ses membres étant végétariens et n’ayant jamais reçu la moindre injection, il était désormais possible de comparer dans un même environnement le comportement des personnes contaminées et celui de personnes qui ne l’étaient pas.

 

1991 – Les fidèles de l’Église du Musée Rouge

« Groupe de référence » de l’expérience menée à Delta Glen

Photographie / Épisode 2X10 : Red Museum

 

Observations :

Cette expérience « light » d’hybridation par thérapie génique a permis au Consortium d’arriver à plusieurs conclusions…

Les injections ont été la cause d’un « dérèglement » du comportement des adolescents (pulsions de violence)… leur agressivité s’est considérablement accrues, certains en sont même arrivés à commettre des viols.

Gerd Thomas était l’un des deux hommes que payait le docteur Larsen pour qu’il injecte aux bovins la fameuse substance… après les viols Thomas a compris qu’il était en partie responsable de ce qui s’était produit… Et c’est pour cette raison, qu’il a enlevé, drogué et marqué les jeunes gens qui appartenaient au programme des tests.

 

1994 – La tentative désespérée d’un pédophile pour dévoiler la vérité

« HE IS ONE » littéralement « C’EN EST UN »

Photographie / Épisode 2X10 : Red Museum

 

Mais parallèlement à cela, (à défaut de santé morale)…ces adolescents ont été en parfaite santé physique toute leur vie… (CF. Gary qui n’a jamais été malade une seule fois depuis le jour de sa naissance). En définitive, c’est seulement après l’arrêt des injections du docteur Larsen qu’une maladie s’est manifestée, une maladie dont les symptômes étaient proches de ceux de la grippe… A ce jour, aucun membre de l’Eglise du Musée Rouge n’a été atteint par cette infection.

Bellefleur – Oregon…

Septembre 1993, la première affaire des agents spéciaux Mulder et Scully les menait à Bellefleur – Oregon pour enquêter sur la mort mystérieuse de plusieurs post-adolescents tous issus de la même promotion de collège. Ces jeunes hommes et femmes étaient en fait des cobayes du Consortium. Ils étaient utilisés pour des expériences d’hybridation par thérapie génique…

Méthode d’hybridation utilisée :

Ces jeunes gens ont reçu au bas du dos des injections d’une substance inconnue qui était sensé provoquer par la suite des mutations de leur organisme. Cette substance devait sûrement être un composé à base d’A.D.N. extraterrestre à en juger par les restes du corps qui a été exhumé.

Observations :

L’expérience ayant été un échec… deux de ces adolescents Ray Soames puis Billy Miles ont été « chargés » via leur implant de détruire l’expérience en assassinant tous les cobayes… C’est seulement après l’exhumation d’un des cobayes (Ray Soames) que l’on comprendra pourquoi l’expérience a été considérée par le Consortium comme un échec… les mutations attendues à la suite des injections ne semblaient se produire qu’après le décès des cobayes.

 

1993 – Les traces résiduelles de l’introduction d’une substance organique inconnue dans le corps de Karen Swenson

Projet d’hybridation par thérapie génique

Photographie / Épisode 1X79 : Pilot

 

 

1993 – Le corps de Ray Soames semble avoir muter seulement après la mort

Projet d’hybridation par thérapie génique

Photographie / Épisode 1X79 : Pilot

 

Zeus Storage – 1616 Pendora Street…

Mai 1994, on découvrait les premiers hybrides par thérapie génique viables. Ces hybrides, certes imparfaits, étaient dotés notamment d’un système sanguin extraterrestre et de facultés étonnantes ! Ces derniers avaient été mis au point par le docteur Terrence Allen Berube qui travaillaient officiellement sur le « Human Genome Project » au laboratoire de recherche moléculaire de la société EmGen à Gaithersburg dans le Maryland.

Officieusement, Berube travaillait sur un projet d’hybridation humano-extraterrestre par thérapie génique. Ce dernier pensait avoir été mandaté par le gouvernement pour cette mission… Un laboratoire de recherche à Los Alamos avait même été mis à sa disposition. Mais en réalité Berube travaillait à son insu pour le Consortium…

Devant la crainte que l’expérience soit exposée au grand jour, le Consortium dépêche l’homme aux cheveux en brosse pour éliminer le docteur Berube et ses cobayes… Mais cette réaction du Consortium était en réalité motivée par une raison bien plus importante… Les travaux de Berube avançaient beaucoup trop vite !

En continuant sur cette lancée, il risquait en effet de mettre au point un hybride humano-extraterrestre parfait par thérapie génique – symbole du lancement de la colonisation extraterrestre ! Le Consortium décida donc de l’éliminer pour repousser l’échéance et aussi pour disposer de plus de temps pour le développement du vaccin contre l’huile noire !

 

Caractéristique hybride : un système sanguin extraterrestre toxique pour les humains

Projet d’hybridation par thérapie génique

Photographie / Épisode 1X23 : The Erlenmeyer Flask

 

Le premier de ces hybrides était le docteur William Secare, un vieil ami du docteur Berube, qui était en proie à un cancer généralisé. A la suite des apports génétiques de cette thérapie, lui et 5 autres grands malade soumis à ce traitement finirent par se remettre de leur cancer. Le docteur Secare put poursuivre une vie plus ou moins normale. Aussi normale que possible pour un homme devenu un phénomène avec une force surhumaine et la capacité de respirer au fond de l’eau.

 

Caractéristique hybride : une capacité à respirer sous l’eau

Projet d’hybridation par thérapie génique

Photographie / Épisode 1X23 : The Erlenmeyer Flask

 

Notons que les autres patients du docteur Berube sont en sommeil dans des cuves qui généralement sont utilisées pour un développement physique accéléré des hybrides issus de la « Technique »… Ce qui est pour le moins étrange ! Peut-être s’agissait-il ici uniquement de tester la capacité des patients à respirer sous l’eau où alors ses cuves sont bien une étape transitoire propre à la méthode d’hybridation par thérapie génique… (je reviendrai sur ces cuves un peu plus tard).

 

Mai 1994 – Cinq patients du docteur Berube « en cure » au Zeus Storage – 1616 Pandora Street

Projet d’hybridation par thérapie génique

Photographie / Épisode 1X23 : The Erlenmeyer Flask

 

Caractéristiques :

– Sang vert toxique mais non-mortel pour les humains

– Point faible à la base du crâne (le stylet extraterrestre n’est pas indispensable… une arme à feu est suffisante)

– Capacité à respirer sous l’eau

Méthode d’hybridation utilisée :

Le docteur Berube clonait des bactéries à l’intérieur desquelles se trouvaient un ADN extraterrestre… la culture de bactérie est en général associée à l’introduction dans un organisme… et en effet, ces bactéries ont été injectées dans le corps de 6 cobayes dont le docteur Secare. Cet apport génétique devait provoquer des mutations de leur propre ADN et donc de leur métabolisme.

Les tests relatifs à cette thérapie génique furent apparemment réalisés en premier lieu sur des singes. Ces animaux ont d’ailleurs manifesté par la suite une agitation et une férocité peu commune… Peut-être que leur comportement n’était que le résultat de leur condition de cobaye… ou alors fallait-il y voir un dérèglement lié aux injections… le même dérèglement comportemental qui frappait les adolescents de la ville de Delta Glen à la même époque ! Quoi qu’il en soit, le docteur Berube semble avoir trouvé une parade à cet effet secondaire du traitement étant donné que le docteur Secare n’en semble pas atteint.

Le coma

Octobre 1994 – L’agent spécial Dana Scully est enlevé par Duane Barry, un ex-agent du F.B.I. qui se prétend manipulé par des extraterrestres… et c’est à ces derniers qu’il l’aurait livrée ! En réalité, L’agent spécial Dana Scully est entre les mains du Consortium qui possède désormais un moyen de pression supplémentaire sur la personne de l’agent spécial Fox Mulder.

L’agent spécial Dana Scully réapparaîtra mystérieusement 4 semaines plus tard dans un état comateux… Les raisons de cet état ? Une succession d’expérimentations qui ont largement affecté son métabolisme. L’une d’elles a été réalisée à l’institut Lombard (*) et consistait en une exposition à des radiations qui a provoqué chez cette femme une super-ovulation. La totalité de ses ovules a ensuite été prélevée pour alimenter une banque d’ovule du Consortium. Cette expérience est la cause directe de la stérilité dont souffre Dana Scully…

 

(*) Comment le sait-on ?

Le nom de l’agent spécial Dana Scully figuraient parmi la liste des patientes enregistrées dans la base de donnée de l’institut Lombard… alors qu’elle ne s’y était jamais rendu volontairement !

 

Les Kurt Crawford considèrent les femmes d’Allentown et l’agent spécial Dana Scully comme leur mère car c’est grâce à leurs cellules reproductrices qu’ils ont pu voir le jour… et non parce qu’une partie de leur patrimoine génétique provient de ces femmes.

 

La banque d’ovules du Consortium – Institut Lombard

Banque d’ovules du Consortium destinée à la création d’hybrides clonés

Photographie / Épisode 4X15 : Memento Mori

 

L’agent spécial Dana Scully a également été soumise à une expérience d’hybridation par thérapie génique. Une branche d’A.D.N. extraterrestre a été introduite dans son organisme afin de provoquer chez elle des mutations qui la transformeraient en hybride génétique ! L’opération n’a selon toutes les apparences pas marché… et sans la puce qui a été implanté à la base de son crâne l’agent spécial Dana Scully n’aurait eu aucune chance de survivre au poison biologique qui polluait son organisme…

 

l’A.D.N. modifié de l’agent spécial Dana Scully

Projet d’hybridation par thérapie génique

Photographie / Épisode 4X15 : Memento Mori

 

L’opération d’hybridation par thérapie génique ainsi que la pose de l’implant se sont, quant à elles, déroulées dans les wagons secrets du gouvernement où Scully a été prise en charge durant sa séquestration par le Docteur Shiro Zama (Takeo Ishimaru de son vrai nom). Lors d’une séance d’hypno-thérapie régressive en compagnie de docteur Pomerantz, l’agent spécial Dana Scully aura des réminiscences des tests subis dans les wagons…

« There were men… um, a man took me and, uh… there was a light and… loud sounds, my, um… my ears were pounding. […] I’m trying. The, the sound is all screwed up. There was an alarm. Th, I remember, um… they wanted to know if I was all right. »

Dixit Dana Scully – Épisode 3X01 : The Blessing Way

 

Les travaux d’hybridation menés dans les wagons secrets du gouvernement

Projet d’hybridation par thérapie génique

Photographie / Épisode 3X09 : Nisei

 

3243 Edmonton Street – Germantown, Maryland…

« There were years, years when our people did get along, where we could share in the entire planet. But you seem to be… you seem to be unwilling to share. I don’t understand, I don’t understand! You did not fail… »

Dixit Aaron Baker – Épisode 2X16 : Colony

[C’est dans cette simple phrase que réside la clé de l’épisode Colony… Vive les transcriptions d’épisode V.O. !]

Les Gregor et les Samantha sont des clones hybrides extrêmement zélés et pressés de voir la colonisation débuter. Pour quelle raison ? Ces derniers ont découvert que seuls les hybrides survivraient à la colonisation extraterrestre et ils en ont déduit qu’ils seraient avec les colonisateurs les maîtres de la Terre…

Voyant que la colonisation n’arrivait pas… ces derniers ont alors pris les choses en mains et ont lancé leur « propre » colonisation ! c’est dans cette optique qu’ils ont commencer à essaimer dans toute l’Amérique. Ils ignoraient manifestement leur nature d’hybrides imparfaits et leur condition de « déchet »…

Le Consortium, ayant de plus en plus de mal a contenir la propagation des Gregor et des Samantha, a alors fait appel à un Alien Bounty Hunter pour régler le problème… L’élimination de ces clones hybrides était nécessaire, car ils se dupliquaient en dehors de tout contrôle, en utilisant les ressources et les infrastructures du Consortium ! De plus, en ne respectant pas la chronologie des échéances fixées par le calendrier ils ont mis le projet en péril !

Quant ces derniers apprennent que l’Alien Bounty Hunter est sur terre instinctivement ils comprennent qu’ils sont menacés de mort… Le docteur Aaron Baker (l’un des Gregor) tentera même d’expliquer les motivations de ses semblables à l’Alien Bounty Hunter, mais devant l’impassibilité de ce dernier, Aaron Baker « comprendra (*) » que les colonisateurs ne veulent plus « partager » la Terre avec les hybrides.

 

(*) En fait les Gregor n’avaient pas compris quelle était leur place au sein du projet et quelles étaient les intentions réelles des colonisateurs… c’est cette incompréhension qui leur aura été finalement fatale !

 

 

Les Gregor en voie d’extinction suite à la venue d’un Alien Bounty Hunter

Lancement d’un projet de colonisation non-officielle par des hybrides clonés imparfaits

Photographie / Épisode 2X16 : Colony

 

L’Alien Bounty Hunter recherchera par tous les moyens à atteindre les deux premiers clones hybrides (Gregor et Samantha)… Ceux dont sont issus tous les autres. Tous les hybrides clonés de cette affaire étant imparfaits il est plus que probable que le développement de leur population était sujet à l’utilisation de cellules issus des deux clones hybrides de la première génération… En effet, si ces deux hybrides en venaient à disparaître leur population ne pourraient plus croître ! Et s’est pour cette raison que tous les hybrides qui constituaient la seconde génération ont tentés (en vain) de les protéger…

Le « où est-il ? » et le « où est-elle ? » de l’Alien Bounty Hunter concernait bien entendu les deux clones hybrides originaux Gregor et Samantha (la première génération)…

 

La protection de l’hybride cloné original Samantha

« Nous ne sommes pas indispensables… Sauf la première.

Notre mère selon vos propres termes… Celle que nous voulons que vous sauviez. »

Lancement d’un projet de colonisation non-officielle par des hybrides clonés imparfaits

Photographie / Épisode 2X17 : End Game

 

Enfin, il convient de bien dissocier dans « l’affaire de la colonie » les actions du Consortium (indépendant depuis 1973) de celles du gouvernement… Le Consortium est l’entité qui a fait appel à l’Alien Bounty Hunter pour régler le problème des hybrides dissidents… ce n’est donc pas lui qui tente d’empêcher la fuite de l’extraterrestre polymorphe… Une telle action provoquerait inévitablement des représailles de la part des colonisateurs à qui le Consortium a voué allégeance.

C’est donc bien le Gouvernement qui tente d’empêcher la fuite de l’Alien Bounty Hunter. En effet, l’O.V.N.I. de ce dernier à endommager gravement le sous-marins USS ALLEGIANCE… une riposte a alors été organisée contre cet ennemi. Le gouvernement, qui ignore toujours les intentions des extraterrestres à l’égard de notre planète, a vu dans cette action militaire l’opportunité de mettre la main sur un O.V.N.I. et surtout de capturer un ou plusieurs de ses pilotes, vivants !

La Ferme du Diable : Perkey – Virgine Occidentale…

Le docteur Takeo Ishimaru alias Shiro Zama (ex-directeur de la Section 731) est toujours resté fidèle à son pays, même après sa venue aux Etats-Unis lors de l’opération « Presse-Papiers »… Il trahira le Consortium lorsqu’une de ses découvertes s’avérera du plus grand intérêt (…militaire) pour le Japon.

Zama, appelons-le ainsi puisque c’est sous ce nom qu’il a émigré pour les Etats-Unis, a travaillé durant des années pour le gouvernement américain puis pour le Consortium au Centre de la maladie de Hansen, une léproserie située à Perkey en Virginie Occidentale.

En réalité, cette léproserie était une couverture pour un centre d’hybridation par thérapie génique où l’on pouvait aisément faire passer les mutations physiques liées à l’hybridation pour des symptômes de la lèpre ! Ainsi les cobayes du programme d’hybridation vivaient en communauté avec les lépreux… Comme de juste, et comme en 1947, ce sont là aussi des S.D.F. ou des malades mentaux abandonnés par leur famille qui ont été utilisés pour ses expériences.

Pour information…

Le centre de la maladie de Hansen (Perkey – Virginie occidentale) est aussi l’adresse de livraison que Zama utilise pour recevoir des implants fabriqués au Japon…

 

Décembre 1995 – Centre de la maladie de Hansen, Perkey – Virginie Occidentale

L’agent spécial Dana Scully rencontre Escalante et ses amis lépreux

Photographie / Épisode 3X10 : 731

 

Dans ce centre, Zama a ainsi poursuivit les travaux commencés en 1947 qui visaient à produire un super-soldat hybride. De nombreux essais furent réalisés mais aucun ne fut réellement concluant… D’ailleurs, les hybrides par thérapie génique (très imparfaits il faut le reconnaître) issus de ces essais seront exterminés par l’armée en décembre 1995. Cette action faisant suite à la trahison de Zama envers le Consortium qui décida de détruire toutes traces de ses activités.

 

Décembre 1995 – Centre de la maladie de Hansen, Perkey – Virginie Occidentale

Les hybrides ratés de Zama gisent désormais dans des fausses communes… exterminés par l’armée

Photographie / Épisode 3X10 : 731

 

Caractéristiques :

– Ils peuvent être tués par une arme à feu

– Ils ont un système sanguin non toxique pour les humains

– ils ne sont pas « immunisés »

La méthode d’hybridation utilisée par Zama semble privilégier une morphologie extraterrestre si l’on en juge par l’apparence des cobayes… Ces hybrides semblent en effet très proches de ceux enterrés dans les carrières de « Two Grey Hills ». Les connaissances issues de ces expériences permettront à Zama de produire finalement un hybride « immunisé » !

Décembre 1995, Zama arrive enfin à un résultat satisfaisant ! Il vient de créer un hybride immunisé et souhaite en informer son pays. Kasuo Takeo, un diplomate de l’Ambassade du Japon aux État-Unis avec lequel il est en relation, organise son rapatriement… Mais ce dernier sera tué par le « Rouquin » (Red Haired Man).

Kasuo Takeo avait par ailleurs des activités d’espionnage aux États-Unis… En effet, ce dernier avait repéré qu’un remorqueur de haute mer – le TALAPUS – venait de repêcher l’épave d’un O.V.N.I. dans le pacifique.

 

Décembre 1995 – Wagon gouvernemental 82517

Zama tente de fuir les Etats-Unis avec son prototype d’hybride immunisé

Photographie / Épisode 3X10 : 731

 

Caractéristiques de ces hybrides imparfaits :

– Immunité face aux maladies, virus (huile noire inclue) et radiations

– Corps confiné en permanence… sans doute mortel pour les humains

Méthode d’hybridation utilisée :

Les expériences gouvernementales sur l’effet des radiations sur la population américaine menées de 1950 à 1975 n’ont en réalité jamais cessée… et même perpétuée pour une partie par le docteur Zama. Cet hybride « immunisé » était à l’origine un homme qui a subit une injection massive d’A.D.N. extraterrestre et des expositions répétées aux radiations. Ce traitement de choc a visiblement favorisé certaines mutations de son organisme pour aboutir enfin à un être immunisé. Cependant son corps semble désormais porteur de mort et par conséquent cet hybride reste confiné en permanence dans une combinaison anti-radiations ou dans une salle étanche… Peut-être dégage-t-il un niveau important de radiations ?

Zama a ainsi crée le premier hybride par thérapie génique immunisé (le docteur Secare en toute logique n’en était pas un). Le Consortium récupérera les notes de Zama sur l’immunologie et les utilisera à bon escient comme nous le verrons bientôt ! ! !

Qui est Jeremiah Smith ?

Jeremiah Smith est un être qui réprouve totalement le projet pour lequel il travaille, il prendra la décision de le trahir en guérissant miraculeusement les blessées d’une fusillade dans un fast-food. Jeremiah Smith est un être calme et posé, aux motivations justes… il a pour unique but le bonheur des hommes dont il admire l’amour qu’ils portent en eux.

Il existe en réalité six Jeremiah Smith et tous sont des hybrides clonés parfaits ! Ces êtres possèdent les caractéristiques suivantes :

– Une insensibilité aux effets de l’huile noire

– Un sang vert toxique et mortel pour les humains

– Un point faible à la base du crâne qui ne peut être attaqué qu’au moyen d’un stylet extraterrestre

– Une capacité à changer d’apparence

– Une capacité à guérir les blessures et les maladies

– Une capacité à respirer sous l’eau

 

Caractéristique d’hybride parfait : une capacité à guérir les blessures et les maladies

Projet d’hybridation par clonage

Photographie / Épisode 3X24 : Talitha Cumi

 

 

Caractéristique d’hybride parfait : une capacité à changer d’apparence

Projet d’hybridation par clonage

Photographie / Épisode 3X24 : Talitha Cumi

 

Tout hybride, issu d’un clonage ou d’une thérapie génique, qui ne possède pas l’ensemble de ces caractéristiques est un hybride imparfait !

Comme les Gregor, les Samantha ou les Kurt Crawford… Le développement physique des Jeremiah Smith s’est vraisemblablement fait en cuve. On les y a laissé aussi longtemps que nécessaire pour leur donner l’âge correspondant au rôle que l’on voulait leur faire assumer ! Puis, le Consortium a placé ces hybrides parfaits dans les administrations de l’aide sociale disséminées aux quatre coins du pays.

 

Fichiers des employés de l’administration de l’aide sociale des Etats-Unis d’Amérique

6 Jeremiah Smith…

Photographie / Épisode 3X24 : Talitha Cumi

 

Là, leur tâche consistait à réaliser une mise à jour quotidienne des bases de données du Consortium en enregistrant les soins médicaux que recevait chaque américain… En effet, ces informations étaient capitales pour ce dernier qui pouvait ainsi sélectionner ses futurs cobayes en fonctions de leurs antécédents médicaux… La sécurité sociale étant, bien entendu, informée de ces soins puisque c’est cette agence gouvernementale qui prend en charge une part (très minime) de leur coût…

 

La version informatique des dossiers médicaux ensevelis dans les galeries de « La Strughold »

La tâche des Jeremiah Smith – Actualisation quotidienne de dossiers médicaux relatifs à la population américaine

Photographie / Épisode 4X01 : Herrenvolk

 

Comment ont été constituées ces bases de données informatiques ? La totalité des dossiers médicaux ensevelis dans les galeries de « La Strughold » a été informatisée et cryptée… Ainsi, chaque fichier était identifié par une succession de caractères alphanumériques correspondant aux fameuses variations protéiniques du pox-virus présent dans le corps de chaque américain vacciné depuis 1950 !

Pour simplifier…

individu 1 = vaccin + protéine 1 = dossier médical 1 = fichier informatique crypté 1 + identifiant alphanumérique SEP 1111AAAA…

individu 2 = vaccin + protéine 2 = dossier médical 2 = fichier informatique crypté 2 + identifiant alphanumérique SEP 2222BBBB…

En effet, tous les Américains ont reçu le même vaccin à une protéine près… et c’est ce qui à permis de les cataloguer ! C’est également cette variation qui explique que l’analyse de la biopsie faite par l’agent Scully sur sa cicatrice du vaccin antivariolique soit différente de celle de l’agent Pendrell alors qu’ils sont sensés avoir tous deux reçu le même vaccin ! ! !

 

La preuve du catalogage de la population américaine

Photographie / Épisode 4X01 : Herrenvolk

 

La main d’œuvre agraire

En mai 1996 – Dans la région d’Alberta – Canada, nous découvrons une vaste exploitation agricole, propriété du Consortium, où ce dernier fait travailler ce qu’il appelle la « main d’œuvre agraire »… composée de jeunes hybrides clonés imparfaits de Kurt Crawford et de Samantha Mulder. Ces enfants dénués de langage vivent seuls et sont élevés par eux-mêmes…

 

Des clones hybrides imparfaits de Samantha Mulder et de Kurt Crawford

Projet / Méthode de propagation du virus de l’huile noire

Photographie / Épisode 4X01 : Herrenvolk

 

Leur tâche quotidienne consiste à faire pousser une plante transgénique dont l’origine pourraient bien être extraterrestre ! En effet, selon Jeremiah Smith cette plante ne figure dans aucune taxinomie officielle… Elle aurait été modifiée génétiquement ceci afin de lui permettre de porter une nouvelle souche particulièrement virulente du virus de la variole…

Le but de cette exploitation étant bien entendu la production d’un pollen porteur du virus qui sera transmis aux abeilles in fine… Le pollen étant indispensable lorsque l’on élève des abeilles car c’est la substance qui va nourrir la population de la ruche et par conséquent favoriser son accroissement…

 

La main d’œuvre agraire constituée de clones hybrides de Samantha et de Kurt Crawford

Projet / Méthode de propagation du virus de l’huile noire

Photographie / Épisode 4X01 : Herrenvolk

 

Ces abeilles seront finalement utilisées 6 mois plus tard lors d’un test grandeur nature d’une des phases de la colonisation – la propagation de l’huile noire sur la planète – La ville retenue pour ce test fut Payson en Caroline du Sud et le virus utilisé à la place de l’huile noire fut une souche peu virulente de la variole. L’expérience fut un « succès »…

Pour information…

La F.E.M.A. est une agence indépendante qui ne rend des comptes qu’au Président des Etats-Unis d’Amérique et ce depuis 1979, année de sa fondation. La mission de la F.E.M.A. consiste a réduire la perte de vie humaine mais aussi à protéger la propriété privée et les « infrastructures critiques nationales » de tous les types de dangers par un programme de gestion complet fondé essentiellement sur le management des risques, la gestion et l’organisation des secours et l’éducation de la population…

Cette agence n’a été créée en réalité  que dans le but de paralyser toutes les agences fédérales du pays ainsi que toute prise de décision des dirigeants à l’heure de la colonisation.

« According to the newspaper, F.E.M.A. was called out to manage an outbreak of the Hanta virus. Are you familiar with what the Federal Emergency Management Agency’s real power is ? F.E.M.A. allows the White House to suspend constitutional government upon declaration of a national emergency. Think about that ! What is an agency with such broad-sweeping power doing managing a small viral outbreak in suburban Texas ?

I think you know. The timetable has been set. It will happen on a holiday, when people are away from their homes. The president will declare a state of emergency, at which time all government, all federal agencies, will come under the power of the Federal Emergency Management Agency. F.E.M.A., the secret government. »

Dixit Alvin Kurtzweil – The X-Files : Fight The Future

 

Les révélations de Kurtzweil au sujet de l’Agence Fédérale de Gestion des Urgences ou F.E.M.A.

Projet / Méthode de propagation du virus de l’huile noire

Photographie / The X-Files : Fight The Future

 

De Tunguska à la Côte d’Ivoire…

1907, la planète Mars entre en collision avec un astre (une comète ou une météorite ?)… Un morceau de la surface martienne contenant un stock d’huile noire (*) est alors arraché et propulsé dans l’espace devenant lui-même une météorite. Environ un an plus tard, le 13 juin 1908, cette météorite entre à son tour en collision avec la Terre et provoque le cataclysme de Tunguska… La violence de l’événement affectera l’huile noire au point devenir « stérile » (impossibilité pour elle d’entrer en gestation).

 

(*) les extraterrestres ont dissimulé des stocks important d’huile noire dans le sol des planètes qu’ils envisageaient de coloniser dans le futur… Un stock d’huile noire similaire à celui de Mars existe également sur Terre… Il sera découvert en 1998 au Texas.

 

En novembre 1996, le Consortium n’avait pas encore accès à l’huile noire et c’est pour cette raison qu’il faisait sortir (clandestinement) de Russie des morceaux de roche en provenance du site de Tunguska… En effet, des « émissaires » faisaient régulièrement le déplacement pour approvisionner en huile noire le docteur Charne-Seyre qui menait des expériences sur les retraités d’un centre de convalescence de Boca Raton en Floride… des expériences visant à développer un vaccin contre l’huile noire.

 

Novembre 1996 – Un émissaire du Consortium est arrêté aux douanes de l’aéroport d’Honolulu

Sa valise diplomatique renferme des échantillons de roche toxique

Projet de création d’un vaccin contre l’huile noire

Photographie / Épisode 4X09 : Tunguska

 

Malheureusement pour le Consortium, les Russes ont pris connaissance de la contrebande réalisée à leur insu et Alex Krycek, membre du Syndicat russe depuis toujours, revient aux Etats-Unis pour détruire la recherche américaine… Ce dernier met l’agent spécial Mulder sur l’affaire sachant qu’il est souvent le grain de sable qui fait sauter les rouages de la conspiration. Mais au grand dam de Krycek, l’agent spécial Mulder préfère poursuivre son enquête en Russie… il est alors contraint de l’escorter dans son pays d’origine pour garder un œil sur lui…

A leur arrivée sur le site de Tunguska en Russie, l’agent spécial Mulder et Alex Krycek sont capturés par les gardiens d’un Goulag. Une prison construite sur le site même du cataclysme où des prisonniers travaillent à l’extraction d’une roche. Krycek qui n’a pas été reconnu par les gardiens au moment de son incarcération est finalement relâché après son entrevue avec le directeur du goulag qui n’est autre que son père adoptif [CF. le synopsis de l’épisode dédié à Krycek, épisode écrit mais jamais réalisé… QUELLE TRAGÉDIE ! ! ! ]…

Mulder quant à lui est exposé au « Cancer Noir » comme les autres prisonniers du goulag. La recherche russe était heureusement suffisamment avancée à cette époque… et le traitement qu’il a reçu avant son exposition à l’huile noire l’a protégé efficacement.

 

Novembre 1996 – Goulag de Tunguska

L’agent spécial Fox Mulder est exposé au « Cancer Noir »

Photographie / Épisode 4X09 : Tunguska

 

Ne pouvant plus accomplir sa mission, Krycek réactive Vassily Pescov – un ex-agent du K.G.B. à la retraite – qui anéantira l’expérience américaine à sa place…

– assassinat du docteur Charne-Seyre

– administration du traitement russe par voie orale (cachets) aux cobayes du centre de convalescence de Boca Raton

– administration du traitement russe par injection au docteur Sacks, un exobiologiste de la N.A.S.A. infecté par l’huile noire

– destruction dans une explosion de la roche volée par les américains

 

Le docteur Charne-Seyre peu avant son meurtre

Virologue spécialiste du virus de la variole – Membre de l’Organisation Mondiale de la Santé

Projet de création d’un vaccin contre l’huile noire

Photographie / Épisode 4X10 : Terma

 

L’expérience de Tunguska à tout de même laissée des traces… Le virus extraterrestre a certes été totalement détruit par le traitement russe mais quelques résidus d’huile noire n’ont pas été éliminés et sont restés agglutinés à l’épyphise de L’agent spécial Mulder.

En Mai 1999, lors d’une enquête qu’il mène sur l’assassinat du professeur Merkmallen – un biologiste d’origine ivoirienne – l’agent spécial Mulder entre en contact avec un frottis pris par le défunt à la surface d’un artefact… Il s’avérera que l’artefact en question était un fragment de vaisseau extraterrestre habité par une étrange source d’énergie.

 

Frottis de l’artefact (ici le morceau d’un vaisseau extraterrestre)

Photographie / Épisode 6X22 : Biogenesis

 

Cette simple feuille de papier lorsqu’elle a été mise en contact avec l’artefact a été imprégnée de l’étrange énergie du vaisseau et peu après l’avoir touché l’agent spécial Mulder se met à souffrir de maux de tête et semble entendre des voix… Il a reçu un peu de cette énergie qui a réactivé en lui les gènes d’huile noire associés à la lecture psychique… L’agent spécial Mulder est dès lors sous l’influence de deux génomes… il est devenu un hybride « Mind Reader » !

 

Mai 1999 – L’agent spécial Fox Mulder devenu un hybride « Mind Reader »

Photographie / Épisode 7X01 : The 6th Extinction

 

Caractéristiques :

– Immunité face aux effets de l’huile noire

– Capacité à lire dans les pensées

La délégation de pouvoir

Depuis le début de la collaboration du Consortium avec les colonisateurs, toutes les exécutions d’hybrides dissidents (Gregor, Samantha et Jeremiah Smith) avaient été confiées aux bons soins d’un Alien Bounty Hunter.

A partir de février 1997, ce sont les hommes de main du Consortium qui se chargent de l’exécution des hybrides dissidents au moyen du stylet extraterrestre (cas des Kurt Crawford). Un stylet qui n’est pas celui que cachait Bill Mulder dans sa résidence d’été à Quonochontaug. En effet, ce dernier avait été retrouvé par Mulder et récupéré plus tard par un Alien Bounty Hunter…

Que s’est-il passé ? Il était, en effet, très contraignant pour les colonisateurs de devoir se déplacer continuellement pour régler les crises internes du projet… à la suite de ce constat et au travers d’un accord, les colonisateurs ont décidé de délégué au Consortium les exécutions d’hybrides et pour que cette tâche soit menée à bien ils leur ont confié la fameuse arme extraterrestre.

 

Février 1997 – Exécution de Kurt Crawford par le Silver Haired Man

La délégation de pouvoir

Photographie / Épisode 4X15 : Memento Mori

 

En janvier 1998, lors de l’affaire Emily, nous observons un nouveau changement dans le processus d’exécution des hybrides… Cette tache n’est plus menée à bien par les tueurs du Consortium… En effet, ces derniers n’ont pas toujours été d’une parfaite efficacité et beaucoup d’entre eux sont d’ailleurs mort en mission (l’homme aux cheveux en brosse, l’homme aux cheveux rouge, Willy l’homme silencieux…)

Cet état de fait a pu pousser le Consortium à développer une « milice » plus efficace chargée de régler les crises dans le projet de manière plus efficace… c’est ainsi qu’est née cette « milice » composée d’hybrides non-clonés parfaits et armée du stylet !

Les hommes de la « milice » sont biologiquement identiques à Jeremiah Smith et disposent exactement des mêmes pouvoirs que lui… mais chacun d’eux est unique.

Le docteur Calderon sera ainsi éliminé par les hybrides de cette « milice » à la suite de son incompétence à garder Emily dans le « programme de soin » de la société Prangene mais aussi pour avoir éveillé les soupçons de l’agent spécial Mulder sur ses travaux !

 

Janvier 1998 – Exécution du docteur Calderon par « la milice »

Le délégation de pouvoir

Photographie / Épisode 5X07 : Emily

 

Premier Bilan

Les hybrides clonés imparfaits

Les Gregor (Colony)

Les Samantha jeunes et adultes (Colony / End Game / Herrenvolk / Redux II)

Les Kurt Crawford jeunes et adultes (Herrenvolk / Memento Mori)

Les hybrides non-clonés imparfaits

Le docteur Calderon (Christmas Carol / Emily)

Caractéristiques de ces hybrides imparfaits :

– Immunité face aux effets de l’huile noire

– Sang vert toxique et mortel pour les humains

– Point faible à la base du crâne qui ne peut être attaqué qu’au moyen d’un stylet extraterrestre

– Capacité à respirer sous l’eau

Les hybrides clonés parfaits

Les Jeremiah Smith (Talitha Cumi / Herrenvolk)

Les hybrides non-clonés parfaits

Dark Suited Man 1 & Dark Suited Man 2 ou « milice » du Consortium (Christmas Carol / Emily)

Caractéristiques de ces hybrides parfaits :

– Immunité face aux effets de l’huile noire

– Sang vert toxique et mortel pour les humains

– Point faible à la base du crâne qui ne peut être attaqué qu’au moyen d’un stylet extraterrestre

– Capacité à respirer sous l’eau

– Capacité à changer d’apparence

– Capacité à guérir les blessures et les maladies

Remarques :

Les êtres créés au moyen de la « Technique » naissent hybrides ! ils ne le deviennent pas ! En étudiant de telles créatures le Consortium devaient être à même de développer un hybride par thérapie génique. Ces clones hybrides n’étant, en définitive, que des déchets d’expériences… des êtres que l’on a créer uniquement dans le but de comprendre certains phénomènes métaboliques avant d’expérimenter sur les humains… des humains qui sont d’autant plus les proches des hommes du Consortium…

Une fois ces phénomènes élucidés, ces êtres devenus inutiles ont cependant été employés pour l’exécution de tâches ingrates (CF. Jeremiah Smith et le catalogage de la population américaine). Ceci est sûrement l’une des raisons qui pousse ces clones hybrides à fréquemment entrer en dissidence.

Toutes ces créatures sont donc nées hybrides… aucune mère porteuse n’a été utilisées dans le cycle de leur création ! Tous sont nés dans des cuves et y sont restés aussi longtemps que nécessaire afin de leur donner l’apparence d’un âge qu’ils n’ont pas bien évidemment ! Ces cuves semblent, en effet, provoquer une croissance accélérée de l’hybride…

Ce qui implique que les jeunes Samantha (Herrenvolk) ont du logiquement passer moins de temps dans ces cuves que les Jeremiah Smith (Talitha Cumi / Herrenvolk)… Toutefois, leur différence d’âge apparente n’est pas réelle… tous ces hybrides pourrait très bien avoir vu le jour la même année !

 

Cuves destinées au développement embryonnaire et fœtal des hybrides

Photographie / Épisode 2X16 : Colony

 

 

Cuves destinées au développement physique accéléré des hybrides

Photographie / Épisode 4X15 : Memento Mori

 

Méthode d’hybridation utilisée :

Les colonisateurs ont offert au Consortium une « Technique » d’hybridation de l’A.D.N. humain et de l’A.D.N. extraterrestre, cette technique devait être la base sur laquelle ils pourraient fonder leur recherche d’hybridation par thérapie génique. Elle nécessitait l’utilisation de matériel génétique provenant de diverses sources…

– de l’A.D.N. humain prélevé sur les familles des membres du Consortium

– de l’A.D.N. extraterrestre prélevé sur un fœtus qui a été remis au Consortium par les colonisateurs

– des ovules humains prélevés sur les femmes enlevées (*) par la conspiration et stockés dans la banque d’ovules de l’institut Lombard

Les Samantha, les Gregor, les Kurt Crawford, les Jeremiah Smith… et tous les hybrides énumérés précédemment ne seraient donc que des répliques hybrides (à des âges divers) de proches des hommes du Consortium, plus exactement les proches qui ont été livrés en échange du fœtus extraterrestre !

 

(*) Les femmes du M.U.F.O.N. (Mutual U.F.O. Network) basés à Allentown – Pennsylvanie, Scully et tant d’autres…

 

Lors d’une fécondation le spermatozoïde apporte l’A.D.N. du père et l’ovule, l’A.D.N. de la mère. Lorsque les deux cellules reproductrices fusionnent les deux A.D.N. se combinent pour en constituer un troisième qui sera celui de l’être en conception. La technique de clonage la plus simple consisterait donc à prendre un ovule, d’en ôter le noyau (autrement dit, d’ôter tout le matériel génétique de la mère) puis d’y introduire le noyau d’une cellule provenant de la personne que l’on désire cloner, la fusion et la division cellulaire étant provoquée par stimulation électrique.

Processus de création d’un clone hybride et d’une série d’ovo-types : l’exemple de Samantha

+ Samantha Mulder

++ A.D.N. de Samantha Mulder + A.D.N. du fœtus extraterrestre = A.D.N. hybridé

+++ A.D.N. hybridé + Ovule humain sans noyaux = Clone hybride de Samantha (première génération)

++++ 10 cellules du clone hybride de Samantha + 10 ovules humains sans noyaux = 10 clones du clone hybride de Samantha (une série d’ovo-types ou deuxième génération d’hybrides)

Commentaires…

+ 1973, début du programme d’hybridation génétique du Consortium… de l’A.D.N. aurait été prélevé sur Samantha Mulder… mais aussi sur toutes les personnes impliquées par le pacte que venait de sceller les membres du Consortium avec les Colonisateurs.

++ L’A.D.N. prélevé sur Samantha a ensuite été combiné à de l’A.D.N. extraterrestre selon la « Technique » que le Consortium a reçu des colonisateurs… les deux A.D.N. ont alors fusionner pour donner naissance à un A.D.N. hybridé. Le caractère parfait ou imparfait de l’hybride résultant probablement de la prise en compte ou non de certains gènes extraterrestres lors de l’expérience.

+++ Puis le fruit de cette combinaison a été introduit dans un ovule dont on a ôté le noyau. Une stimulation électrique à pu déclencher la fusion et la division cellulaire. L’œuf est ensuite placé dans une cuve destinée au développement embryonnaire et fœtal de l’hybride… enfin, l’hybride passe dans une cuve destinée au développement physique accéléré jusqu’à ce qu’il atteigne en apparence l’âge que ses créateurs souhaite lui donner. On obtient ainsi un clone hybride de première génération.

++++ Lorsqu’un hybride de première génération est opérationnel, ce dernier est ensuite cloné traditionnellement. il n’est pas impossible que les connaissances acquises lors de l’expérience de Lichfield aient été utilisées lors de cette phase. On prélève par exemple 10 cellules sur cet hybride de première génération (elles n’ont à subir aucune modification puisque leur A.D.N. est déjà hybridé) puis on les introduit dans 10 ovules humains dont on a préalablement ôter les noyaux. S’en suivent les mêmes développements en cuves que cité précédemment… et à terme une série d’ovo-types est créée.

La « Clé de voûte » de l’opération…

La constellation de Cassiopée (*) semble être le lieu d’où sont originaires les métamorphes… c’est même depuis leur planète que les colonisateurs gris semblent préparer la colonisation de la Terre. Le peuple métamorphe a été vraisemblablement exterminé par l’huile noire. Cependant, quelques métamorphes ont survécu à l’extinction de leur peuple et se sont alors mutilés le visage (pour se protéger du virus extraterrestre) avant d’entrer en rébellion pour mettre un terme aux projets d’expansion des colonisateurs !

 

(*) En effet, cette constellation est facilement identifiable dans le ciel de part sa forme en « W » (ou selon les périodes en « M »)… Si l’on en juge par la réalisation de Carter, il semblerait que le vaisseau des rebelles provienne de cette partie de la galaxie (CF. Teaser de Patient X)… Cassandra reproduit cette constellation sur la vitre de sa chambre d’hôpital… peut-être parce que c’est à cet endroit qu’elle est emmenée pour subir les expériences des colons…

 

Un métamorphe qui est aujourd’hui le chef des rebelles se serait fait enlever par les colonisateurs dans le passé. A partir de son matériel génétique, de nombreux clones auraient été créés et infectés avec de l’huile noire. Les colonisateurs se dotant ainsi d’une unité d’Alien Bounty Hunter qui leur permettrait de circuler librement sur la prochaine planète qu’ils envisageaient de coloniser : la Terre. Le Chef des rebelles, quant à lui, a été relâché ou s’est peut-être même échappé…

 

Mars 1998 – Le Chef de la Rébellion est retenu captif par le Consortium

Photographie / Épisode 5X14 : The Red And The Black

 

 

Mars 1998 – Un Alien Bounty Hunter vient exécuter le Chef de la Rébellion

Photographie / Épisode 5X14 : The Red And The Black

 

La mise au point définitive de « la Méthode » par le Consortium devait déclencher la première étape de la colonisation… étape qui consistait en la réunion en masse d’abductés dans des lieux de lumière (Bellefleur, Skyland Montain, le Barrage de Ruskin en Pennsylvanie, le site du Kazakhstan…). Ces abductés auraient été enlevés une ultime fois pour subir des opérations d’hybridation par thérapie génique et devenir ainsi des hybrides parfaits… Les hommes du Consortium auraient subit eux aussi les mêmes opérations gagnant un « asile » tant convoité pour eux et leur famille ! Cette étape achevée, l’huile noire aurait été alors propagée sur Terre par des abeilles… La colonisation terminée et la terre sous contrôle des extraterrestres, les abductés auraient été réduits à la simple condition d’esclaves et les hommes du Consortium seraient sans doute devenus « les vassaux des seigneurs ».

 

Mars 1998 – Les Rebelles exterminent les cobayes du Consortium

Objectif : Repousser la date de la colonisation

Photographie / Épisode 5X13 : Patient X

 

Au cours de l’affaire Patient X, Cassandra avait été enlevée par les colonisateurs pour éviter qu’elle soit détruite par les rebelles… En effet, les colonisateurs savait que Cassandra était le cobaye avec lequel ils avaient le plus de chance de voir aboutir la « Méthode ». Un plus tard, Cassandra Spender réapparaît dans un wagon du gouvernement, les tests d’hybridation n’ont pas cessé et ont même aboutit sous la direction du docteur Openshaw ! Cassandra est devenue le premier hybride humano-extraterrestre parfait à la suite d’une thérapie génique !

 

Février 1999 – Dépôt du Potomac, Arlington – Virginie… dans un wagon du gouvernement

Le docteur Openshaw Prix Nobel pour ses travaux sur la génétique contemple Cassandra Spender

La « Méthode » est au point… la colonisation peut commencer !

Projet d’hybridation par thérapie génique

Photographie / Épisode 6X11 : Two Fathers

 

Caractéristiques :

– Immunité face aux effets de l’huile noire

– Sang vert toxique et mortel pour les humains

– Point faible à la base du crâne qui ne peut être attaqué qu’au moyen d’un stylet extraterrestre

– Capacité à respirer sous l’eau

– Capacité à changer d’apparence

– Capacité à guérir les blessures et les maladies

Openshaw, au moment de tuer Cassandra, est attaqué par les rebelles sans visage… Ces derniers ont sauvé Cassandra pour démasquer et confondre les hommes du Consortium. Sous la pression des rebelles, les hommes du Consortium tenteront de livrer Cassandra aux colonisateurs mais tomberont eux et leur famille dans une embuscade… Peut être que Cassandra fut tuée également, ou bien cette dernière est en vie entre les mains des rebelles. Personne ne le sait…

Observations :

Il n’existe qu’une seule différence entre un métamorphe (que se soit un Alien Bounty Hunter ou un Rebelle) et un hybride parfait (qu’il soit le fruit d’une thérapie génique comme Cassandra Spender ou d’un clonage comme Jeremiah Smith)… Le métamorphe n’est pas immunisé contre l’huile noire alors que l’hybride parfait, lui, est immunisé ! à cette exception près, ces deux êtres ont exactement les mêmes capacités.

– Les Hybrides ne peuvent être infectés par l’huile noire… ils sont immunisés contre ses effets.

– Les Rebelles ne sont pas immunisés contre l’huile noire mais ne peuvent plus être infectés depuis qu’ils se sont mutilés le visage.

– Les Alien Bounty Hunter ont été infectés par l’huile peu après leur naissance et sont désormais des « colonisateurs ».

Le « Chaînon Manquant »

Mai 1998 – Gibson Praise est un jeune garçon de 12 ans qui possède un don incroyable : celui de lire dans les pensées des gens. Son don lui a permis de connaître précisément la nature humaine… et il a très vite compris que les hommes sont d’un naturel hypocrite. Ce qui l’a rendu assez mature et complètement désabusé, malgré son jeune âge. C’est pour cette raison qu’il aime les échecs, il n’y a pas de mensonge et seul le jeu compte. Grâce à ses facultés il est vite devenu un champion d’échec reconnu mondialement.

 

Mai 2000 – L’agent spécial John Doggett consulte le dossier Gibson Praise

Grand Maître d’Échecs

Photographie / Épisode 8X01 : Within

 

Caractéristiques :

– Immunité face aux effets de l’huile noire

– Capacité à lire dans les pensées

Méthode d’hybridation utilisée :

On pourrait dire qu’il s’agit d’hybridation par procuration… Monsieur et Madame Praise, les parents de Gibson, pourraient être des personnes qui ont été enlevées à plusieurs reprise par le Consortium afin de participer à des expériences associées au programme d’hybridation par thérapie génique ou même au programme de lutte contre l’huile noire. Leur métabolisme a ainsi pu subir des mutations qui auraient largement influé sur la conception de Gibson… activant chez cet être des gènes qui aurait du resté en sommeil… Gibson Praise serait donc de ce fait un hybride humano-extraterrestre même s’il n’est pas ce à quoi « souhaite » aboutir le Consortium en matière d’hybridation par thérapie génique !

Remarques :

Tous les êtres humains possèdent en eux des gènes en sommeil ou éteints… ces mêmes gènes que l’on retrouve dans l’huile noire et dans toutes les formes humanoïdes qu’elle génère. Le fait que ces gènes soient activés chez Gibson lui a permis d’accéder à « l’héritage »… une faculté extraterrestre : la lecture psychique. Il est indubitablement le chaînon manquant, la passerelle entre l’humanité et le peuple des gris…

Le cerveau de Gibson connaît une incroyable activité dans une région appelée le « module de dieu ». Cette région du cerveau fut souvent associée à des modes de pensée « différents ». Des individus responsables de grands bons en avant dans l’histoire des sciences tels que Newton, Galilée, Einstein ou Stephen Hawking… ont laissé penser que leurs théories révolutionnaires et en l’occurrence leur mode de réflexion émanait de cette région si mystérieuse du cerveau humain.

Le Consortium pouvait très bien connaître depuis des années l’existence de Gibson sans qu’il ce soit pour autant intéresser à lui… mais lorsque sa carrière internationale de grand maître d’échecs a débuté, le Consortium s’est mis à soupçonner rapidement une faculté de lecture psychique…

Gibson représentait alors une réelle menace pour les intérêts du Consortium… il était une menace de part le fait que son corps constituait une preuve génétique de l’existence d’une vie extraterrestre mais aussi par le fait que son don représentait la clé de toutes les affaires non-classées.

 

Novembre 1998 – Les scientifiques du Consortium analysent le cerveau de Gibson Praise

Photographie / Épisode 6X01 : The Beginning

 

 

CONCLUSION

 

Nous pouvons dresser désormais un panorama complet du programme d’hybridation génétique mené par le Consortium. Ce panorama ne prend en compte bien entendu que les 7 premières saisons de la série.

I – LE PROGRAMME D’HYBRIDATION DU GOUVERNEMENT (A PARTIR DE 1947)

Ces expériences sont menées uniquement à des fins militaires… Elles sont imputables au gouvernement même si elles ont été conduites par les hommes qui composent l’actuel Consortium !

I.1 – LES HYBRIDES PAR THERAPIE GENIQUE TRES IMPARFAITS / MORPHOLOGIE EXTRATERRESTRE

Les créatures des carrières de « Two Grey Hills »

(Anasazi / The Blessing Way)

I.2 – LES XENO-TRANSPLANTES

Edward Skur, Terrill Oberman et Gissing

(Travelers)

II – LE PROGRAMME D’HYBRIDATION DU CONSORTIUM (A PARTIR DE 1973)

Le but poursuivi avec ces expériences est la survie des membres du groupe et de leur famille.

II.1.1 – LES HYBRIDES CLONES IMPARFAITS

Les Gregor

(Colony)

Les Samantha adultes

(Colony / End Game / Redux II)

Les Samantha jeunes

(Herrenvolk)

Les Kurt Crawford jeunes

(Herrenvolk / Memento Mori)

Les Kurt Crawford adultes

(Memento Mori)

II.1.2 – LES HYBRIDES NON-CLONES IMPARFAITS

Le docteur Calderon

(Christmas Carol / Emily)

II.2.1 – LES HYBRIDES CLONES PARFAITS

Jeremiah Smith

(Talitha Cumi / Herrenvolk)

II.2.2 – LES HYBRIDES NON-CLONES PARFAITS

Dark Suited Man 1 (milice du Consortium)

(Christmas Carol / Emily)

Dark Suited Man 2 (milice du Consortium)

(Christmas Carol / Emily)

II.3.1 – LES HYBRIDES PAR THERAPIE GENIQUE TRES IMPARFAITS / MORPHOLOGIE EXTRATERRESTRE

Les hybrides du centre de la maladie de Hansen

(731)

II.3.2 – LES HYBRIDES PAR THERAPIE GENIQUE IMPARFAITS / MORPHOLOGIE EXTRATERRESTRE

L’hybride du wagon gouvernemental 82517

(Nisei / 731)

II.3.3 – LES HYBRIDES PAR THERAPIE GENIQUE IMPARFAITS / MORPHOLOGIE HUMAINE

Le docteur Secare

(The Erlenmeyer Flask)

Les 5 cobayes du docteur Berube en cure au Zeus Storage – 1616 Pandora Street

(The Erlenmeyer Flask)

Emily Sim

(Christmas Carol / Emily / All Souls)

II.4 – LES HYBRIDES PAR THERAPIE GENIQUE PARFAITS / MORPHOLOGIE HUMAINE

Cassandra Spender

(Patient X / The Red And The Black / Two Fathers / One Son)

II.5 – CAS PARTICULIERS : LES HYBRIDES « MIND READER »

Gibson Praise

(The End / The Beginning)

Fox Mulder

(Biogenesis / The 6th Extinction / The 6th Extinction II : Amor Fati)

II.6 – LES HYBRIDES « CHIMERES »

L’extraterrestre prisonnier de la glace du mont Yucon depuis 200 ans

(Gethsemane)

Les « Chimères » du Département des Recherches Prospectives

(Redux)

II.7 – LES ECHECS DU PROGRAMME D’HYBRIDATION PAR THERAPIE GENIQUE

Les habitants de Delta Glen – Wisconsin

(Red Museum)

La « Promo de 1989 » Bellefleur – Oregon

(Pilot)

Dana Scully

(Coma / Memento Mori / Redux)

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *