Meurtres sur Internet (2Shy)


Diffusion US: 3 novembre 1995
Diffusion Fr: 28 septembre 1996

Episode : 06
Audiences : 14,83

Synopsis : Une série de crimes atroces : des cadavres drainés de toutes leurs substances graisseuses sont commis par un homme, un tueur à l’appetit féroce, se faisant appeler ”Le Nomade” qui commet ces horribles meurtres en trouvant ses victimes sur Internet, des femmes fortes...

Dans les coulisses : – En 1996 The X-Files est, de loin, la série qui compte le plus de sites sur le réseau. Fox Television a lancé un site que l’on pourrait qualifier d’officiel (http://www.TheX-Files/com/). Les dizaines de sites lancés par des fans reprennent souvent ce genre de renseignements. Pour savoir quels sont les plus intéressants, l’internaute devait d’abord consulter la page de The X-Links (http://www. geocities.com/Hollywood/3 142/Links.htm). Il pouvait être amusant de visiter The Exfiles (http://www.netwit.net. au/-juz/exfiles/body.htm), qui donnait la possibilité de télécharger des documents multimédias.

– Une partie de la substance sécrétée par l’assassin a été créée par David Gauthier, en bidouillant une substance appelée ”Ultra-Slime”, qu’on a vue dans des films comme SOS Fantômes. C’est toutefois un produit vétérinaire qui fournissait la plus grosse partie de la gelée : le J-Lube.

– Quand Mulder révèle les résultats des tests à Scully il est exactement 10:13 (date de naissance de Chris Carter).

– Le nom de Virgile Incanto évoque les poètes de la Renaissance italienne qu’il traduit : dans L’Enfer de Dante (1265-1321), c’est Virgile qui guide l’auteur à travers les 7 cercles de l’Enfer. Les vers en tierces rimes (un mode de versification inventé par Dante) sont groupés en longues sections baptisées ”cantos”, ou chants. Parmi les titres que cite Mulder, se trouve Vita Nuova (Une vie nouvelle) , une des oeuvres les plus connues de Dante.

– Autre titre évoqué par Mulder : Le Courtisan (Il Corteggiano), de Baldassare Castiglione (1478-1529), un ouvrage sur la conduite courtoise, écrit par l’un des plus fameux amabassadeurs de la Renaissance. Dans l’ouvrage, deux courtisans discutent des meilleures façons de faire la cour (entre autres choses) à une femme.