Souvenir d'oubliette (Oubliette)


Diffusion US: 17 novembre 1995
Diffusion Fr: 20 septembre 1997

Episode : 08
Audiences : 15,9

Synopsis : Alors qu’une jeune fille prénommée Amy est kidnappée, une ancienne victime, Lucy, semble se faire l’écho de ses souffrances et avoir un lien télépathique avec la fillette. Mulder, à qui cet enlèvement rappelle de pénibles souvenirs, tente de la persuader de l’aider.

Dans les coulisses : – Sur les nombreux cas répertoriés chaque année, on note extrêmement peu d’empathie « à répétition », comme dans le modèle Lucy/Amy présenté dans Souvenir d’oubliette. Par exemple, les jumeaux Peter et Paul Harvey sont quasiment uniques. Ils vivent d’étranges événements depuis l’âge de trois ans. Peter marcha sur un clou dans la cour; dans la cuisine, Paul cria et se prit le pied. Paul se cassa un bras pendant le cours de gymnastique ; Peter se tint le bras et vomit en plein cours de littérature anglaise, ect… Même si ces incidents déconcertants s’espacèrent quand ils vieillirent, la femme de Paul déclare que cette curieuse relation sauva la vie de son mari. Pendant un barbecue familial, Peter, qui n’était pas en train de manger, se mit à hoqueter violemment avant de devenir violacé. Janet Harvey regarda autour d’elle et se précipita dans l’arrière-cour où Paul surveillait la cuisson de steak : il venait d’avaler de travers et s‘étouffait.

– Le bref extrait musical entendu en fond sonore lors de la scène finale est le ”Kyrie Eleison”, une lamentation pour les morts.

 

– La doublure de Gillian Anderson (pour les essais lumières etc…) apparait (encore une fois) ici comme thérapeute.

– Cet épisode fut censuré par M6 lors de la diffusion de la saison 3. En effet le thème de cet épisode était assez mal venu selon eux, au moment où l’affaire Marc Dutroux battait son plein en Europe. Il fallu attendre l’année suivante pour pouvoir enfin voir cet épisode en France.

– Cet épisode est le préféré de l’acteur David Duchovny dans la saison 3. Selon lui la série devrait d’avantage regorger d’épisode de ce style, sans effets spéciaux, mais aux effets dramatiques plus réalistes.

– Le bureau d’auto-censure de la Fox a émis un certain nombre de critiques sur certains aspects de l’épisode, qui devait au départ évoquer l’enlèvement d’une petite fille de 12ans. La chaîne voyait là des parallèles gênants avec un cas de meurtre et de kidnapping qui a défrayé la chronique en 1994 aux USA, l’affaire Polly Klaas. La production dut donc engager une actrice que ne paraisse pas trop jeune et dut adoucir ses épreuves. Des effets de maquillage aidèrent à vieillir l’actrice.