Essence, 1re partie (Essence)

Ecrit par :
Diffusion US: 13 mai 2001
Diffusion Fr: 28 novembre 2001
Saison :
Episode : 8x20
Audiences : 12,8

Synopsis : Mulder, Skinner et Doggett essayent tous trois, de trouver des réponses aux questions concernant la grossesse de Scully, ainsi que sur le complot autour de ce bébé miracle. Le fourbe Alex Krycek vient même proposer son aide. L’heure est donc grave...

Dans les coulisses : – Les 2 épisodes se nomment en VO « Essence » et « Existence ». Le tout en français et ce n’est pas par hasard, puisque cela évoque le philosophe français Jean Paul Sartre avec son fameux «l’Existence précède l’Essence». Or ici la première partie a pour nom « Essence » et la 2ème « Existence ». L’Essence : par opposition à l’Existence, est ce qui constitue la nature d’un être, par opposition au fait d’être. Ca peut être sa « fonction », ce qu’il est : un homme par exemple. Un nouveau né peut avoir pour essence le fait d’être un humain, mâle ou femelle ou autre… L’Existence (dans ce contexte de signification philosophique) se définie en 2 points : L’Existence en soi : c’est à dire le fait d’être, indépendamment de la connaissance. Et l’Existence dans l’expérience : c’est à dire le fait d’être, soit actuellement présenté dans la perception ou dans la conscience du moi, soit conçu comme objet d’expérience nécessaire bien que non actuelle. Seulement dans X-Files l’ordre de ces termes avec les épisodes est inversé et donne (comme le dit Mulder lui-même) : «L’Essence précède l’Existence». Ce qui veut sans doute dire que le bébé de Scully est un être tout particulier dont la nature va définir son existence, sa vie. Son essence est ce qu’il est qui va définir son existence : être un homme ne lui apportera pas la même vie/existence qu’être une femme par exemple… Bref, le fait que le petit William soit un hybride, un réplicant ou un être normal risque de définir son Existence.

– L’épisode a réalisé 2,2 points d’audience avec 9,4% de Part De Marché soit environ 1,1 million de téléspectateurs.

– La femme de Mitch Pileggi est listée dans le cast comme ”1st Woman Party-Goer”. On se souvient qu’elle avait également joué précédemment la secrétaire de Skinner.

– Le personnage du docteur Parenti (vu précédemment dans l’épisode ”Per Manum”), obstétricien porte porte bien son nom. En effet dans ”Parenti” nous retrouvons le mot ”parent” qui est bien en rapport avec son métier.

– Le monologue du pré-générique est le dernier que nous entendrons dans la série, en effet ce genre de chose de se reproduira pas dans la saison 9… Dommage…

– Denise Crosby, la fameuse Tasha Yar de ”Star Trek : Next Generation”, réapparaît dans cet épisode sous les traits du docteur Mary Speake (déjà vu précédemment, dans l’épisode Empedocles). Il est étrange pourtant qu’une actrice de cette catégorie ne fasse qu’un rôle de quasi-figuration, comme c’est le cas dans ces 2 épisodes d’X-Files.