La Mythologie

Le gros morceau du site ! Qui n’a jamais voulu tout comprendre de la mythologie XF étendue sur 9 saisons et 1 film ? Qui n’a pas laissé tomber au bout de cinq saisons de comprendre les tenants et aboutissants ? Et surtout qui a réussi à tout lier ?

Voici les explications par un membre historique de LVEI, strughold le bien nommé, le tout en 3 parties.

THE X-FILES :
DÉCRYPTAGE D’UNE MYTHOLOGIE MODERNE
PREMIERE PARTIE – Seconde partieTroisième partie

La « mythologie des X-Files », comme se plaît à l’appeler avec orgueil Chris Carter (créateur de la série), est indubitablement l’une des plus riches jamais développée pour la télévision ! D’une incroyable densité, sa terrible complexité a fait mordre la poussière à des dizaines de milliers de téléspectateurs… si ce n’est des millions ! Cet article en trois parties vous propose donc un résumé et une explication des événements clés qui ont nourri les neuf années de cette véritable mythologie moderne. La vérité est ici !

Nota : Présenter la mythologie de la série en suivant la chronologie des épisodes ne serait pas pertinent… L’année 1945 semble le point du temps idéal pour commencer ce récit.
DE LA GENÈSE D’UNE CONSPIRATION…
À L’APOCALYPSE POUR L’HOMME !
Première Époque (1945 – 1973)

En septembre 1945, l’empereur Hirohito annonçait à la radio la capitulation sans condition du Japon. Cette allocution marquait officiellement la fin de la seconde guerre mondiale. Deux pays seulement sortaient réellement victorieux de ce conflit… Élevées au rang de superpuissances, les États-Unis et l’U.R.S.S., deux nations aux idéologies antinomiques, allaient dès lors se déclarer une guerre de 50 ans, déployant des moyens considérables pour étendre leur zone d’influence et imposer au reste du monde leurs visions politiques et économiques du futur.
[Cf. Musings of a Cigarette-Smoking Man (4X07) ; Redux (5X02) ; Travelers (5X15) ; Fight the Future.]

Projet « Paper Clip »
Alors que les tribunaux militaires internationaux jugeaient les criminels de guerre dans les villes de Nuremberg et Tokyo… Le ministère américain des affaires étrangères ou Département d’État déclenchait en 1947 un vaste programme de récupération de l’appareil de guerre nazi et japonais. Ainsi, l’opération Paper Clip allait offrir à plusieurs savants et techniciens une immunité totale pour leurs crimes en échange de leurs connaissances et d’une participation aux projets militaires américains.
[Cf. Shiro Ishii & Hubertus Strughold (historique) ; Paper Clip (3X02) ; Nisei (3X09) ; Travelers (5X15) ; Fight The Future.]

Le Crash de Roswell
Le 2 juillet 1947 au Nouveau Mexique, un crash d’ovni était signalé sur le site de Corona non loin de la base militaire de Roswell. En fouillant les décombres, l’armée de l’air mettait au jour les dépouilles de quatre extraterrestres et récupérait les bases de données du vaisseau… Leur analyse allait révéler au gouvernement les intentions hostiles des Gris à l’égard de l’humanité. Ces derniers nourrissaient en effet le projet de coloniser la planète en disséminant la Purity : un organisme assimilable à de l’huile noire. Les gouvernements du monde entier ne disposaient plus que de 65 années pour se préparer à l’apocalypse !
[Cf. The Truth (9X19).]

Projet « Aurora »
Les morceaux de l’épave retrouvée à Roswell furent envoyés dans six bases militaires américaines – dont celles d’Ellens dans l’Idaho et celle de Groom Lake dans le Nevada – pour y être étudiés. Après des décennies de recherche, les premiers ovnis militaires utilisant une technologie extraterrestre ont vu le jour au début des années 1990.
[Cf. Deep Throat (1X01) ; Jose Chung’s « From Outer Space » (3X20) ; Dreamland (6X04) ; Dreamland II (6X05).]

La Résolution 10.13 du Conseil de Sécurité de l’O.N.U.
Peu après « l’incident » et en dépit du contexte de Guerre Froide, un sommet ultra secret fut organisé sous l’égide du Conseil de Sécurité des Nations Unies. Les Etats-Unis, l’U.R.S.S., la Chine, la Grande-Bretagne, les deux Allemagnes et la France votèrent la Résolution 10.13 qui stipulait que tous pays capturant une entité biologique extraterrestre sur son territoire serait chargé de son élimination dans les plus brefs délais.
[Cf. Fallen Angel (1X09) ; E.B.E. (1X16) ; Musings of a Cigarette-Smoking Man (4X07).]

Projet « Majestic »
La même année, une « cellule de veille » fut constituée au sein du Departement d’Etat… Véritable composante de l’opération Majestic, la cellule reçut deux missions : mettre premièrement tous les moyens en œuvre pour dissimuler à l’opinion publique l’existence de la vie extraterrestre… et mener deuxièmement une série d’investigations dans le but de recueillir du renseignement sur la biologie et la technologie des colons extraterrestres. Le groupe fut renforcé au début des années ’50 par des agents exceptionnels : C.G.B. Spender (alias l’homme à la cigarette), William Mulder, Alvin Kurtzweil et un certain Ronald (alias Gorge Profonde)…
[Cf. The Blessing way (3X01) ; Apocrypha (3X16) ; Jose Chung’s « From Outer Space » (3X20) ; Redux (5X02) ; Fight The Future ; Two Fathers (6X11) ; One Son (6X12).]

Projet « Purity Control »
En 1948, le gouvernement américain lançait le projet Purity Control dont il confia la charge à la cellule de veille. Mobilisant des savants nazis et japonais, ce programme avait l’ambition de créer des hybrides viables par thérapie génique. En effet, la recherche menée en amont du projet avait démontré que des hybrides seraient virtuellement protégés contre les effets de l’Huile Noire… En quoi consistaient les opérations ? De l’A.D.N. était prélevé sur le cadavre des extraterrestres de Roswell et inoculé à des « marchandises ». Ce vocable désignait les malades mentaux, les S.D.F. et les Amérindiens utilisés lors de ces expériences. Par la suite, les « ratés », et ils étaient nombreux, étaient systématiquement exterminés par les balles ou le gaz cyanide.
[Cf. Anasazi (2X25) ; The Blessing Way (3X01) ; 731 (3X10) ; Two Fathers (6X11).]

Projet « Xénomorphe »
C’est au cours de l’année 1951 que les Soviétiques se dotent de la bombe atomique. Alors persuadé que l’Amérique grouille de « compagnons de routes » (ou Fellow Travelers), le sénateur républicain Joseph McCarthy déclenche une véritable chasse aux sorcières dans le pays qui se soldera par l’exécution des époux Rosenberg et l’incarcération de centaines de citoyens américains, simples sympathisants ou farouches supporters du communisme ! Notons que le H.U.A.C. ou comité sur les activités non américaines fut également utilisé, sous couvert de lutte anticommuniste, pour réduire au silence les victimes et les témoins d’expériences gouvernementales de xénotransplantation menées aux États-Unis par des savants nazis.
[Cf. Redux (5X02) ; Travelers (5X15)]

Projet « Smallpox Eradication Program »
Préoccupé par la grande possibilité d’un conflit nucléaire, le gouvernement chargea des hommes comme Bill Mulder d’aller recueillir auprès de la population des informations génétiques en vue d’une éventuelle identification post-apocalyptique des victimes. Les campagnes nationales de dépistage et de vaccination contre le virus de la Variole ont été ainsi le prétexte qui permit de prélever un échantillon de tissus sur chaque citoyen américain ! Des dossiers médicaux furent alors créés et entreposés dans les galeries souterraines de la Strughold Mining Company en Virginie occidentale.
[Cf. Paper Clip (3X02) ; Herrenvolk (4X01) ; Terma (4X10).]

Projet « Lichfield »
Au milieu des années 1950, le gouvernement américain apprenait que les Russes se livraient à des expériences d’eugénisme. Ces derniers auraient manipulé les gènes de leurs plus grands savants et athlètes dans le but de produire une race supérieure de soldats. Bien entendu, les Américains ont sauté à pieds joints dans le train de la génétique eugénique et de ces mêmes expériences sont nés les Ève et les Adam : des enfants aux chromosomes surnuméraires élevés sur le site de Lichfield. Ce projet se solda par un échec et les créatures qui ne s’étaient pas donné la mort furent incarcéré !
[Cf. Eve (1X10) ; Colony (2X16) ; Nothing Important Happened Today II (9X02).]

Projet « Paris Island »
En 1970, alors que la guerre faisait rage au Viêt-nam, le gouvernement n’avait pas renoncé à son désir de développer ce soldat parfait. Grâce aux docteurs Grissom et Gerardi, il orienta cette fois la recherche vers l’éradication du sommeil… les conséquences de cette expérience ont été tout aussi désastreuses pour les soldats qui se sont portés volontaires que pour la population vietnamienne…
[Cf. Sleepless (2X04).]

Résister ou Servir ?
En 1972, la cellule de veille devait se résoudre à l’évidence : son bilan était des plus mitigés. Pire, tous les essais du Purity Control s’étaient révélés infructueux ! Les médecins (qu’ils soient de l’axe ou non) avaient atteint les limites de la science et du savoir humain… De plus, ils manquaient de tissus sains pour mener leurs expériences dans les meilleures conditions. La cellule de veille ne pouvait se permettre de rester dans l’impasse ! Désormais, plus puissante et plus autonome, c’est en plein Watergate qu’elle adoptera l’idée folle qui traversa l’esprit de C.G.B. Spender…
« Deux hommes, idéalistes, bien à l’image d’une génération endurcie par la guerre mondiale. Deux pères dont les chemins avaient convergé vers un nouveau champ de bataille. Une guerre invisible contre un ennemi silencieux et un géant préoccupé de contenir les conflits pouvant surgir à ses pieds. Une guerre de cinquante ans, qui n’était que le préliminaire de l’inévitable holocauste planétaire. C’était l’aube de l’apocalypse. Tandis que la plupart des hommes restaient dans l’ignorance, spectateurs aveugles du long combat entre le ciel et la terre, certains se préparaient à l’issue fatale. Ceux qui avaient évalué la taille et la puissance de l’adversaire devaient se prononcer face au choix suivant : se battre pour résister, ne pas se plier à la volonté d’un ennemi redoutable, ou bien accepter de collaborer. Pour leur propre survie, devenir le bras de l’ennemi. Ces gens pensaient que l’absence de défaite était une victoire et que la survie suffisait à justifier n’importe quel sacrifice. »
Dixit Mulder – One Son (6X12)
Lors d’un vote majoritaire, il fut décidé que la cellule de veille crééé en 1947 s’allierait aux colons extraterrestres. Elle changea sa nature, devenant une société privée dont les intérêts iraient dès lors à l’encontre de ceux du gouvernement engagé dans la résistance… Le Syndicat était né !
[Cf. Two Fathers (6X11) ; One Son (6X12).]

LES ANNÉES DE COLLABORATION
Deuxième Époque (1973 – 1993)

Les hommes du Syndicat entrèrent secrètement en contact avec les colons extraterrestres à la base aérienne d’El Rico et leurs proposèrent une collaboration. Devant le désintérêt des colons qui n’avaient en réalité pas besoin de ces alliés inattendus, le Syndicat du recourir au chantage pour arriver à ses fins… L’humanité serait anéantie par le feu nucléaire si ses membres n’obtenaient pas un asile pour eux et leurs familles ! Cette menace de la politique de la « Terre » brûlée acheva de convaincre les Gris d’accepter l’idée de la collaboration. Les conspirateurs savaient que l’ennemi avait besoin de l’humanité pour que la colonisation soit un succès. Les affaires Roswell et Zeus Faber, les avaient laissé imaginer que la dissémination du virus visait à faire de l’Homme l’esclave éternel de l’huile noire. Mais ce n’est que 25 ans plus tard que le Syndicat découvrira le stade caché de l’Huile Noire et le projet de repeuplement spontané de la Terre !
[Cf. Apocrypha (3X16) ; Fight The Future ; One Son (6X12) ; The Truth (9X19).]

La signature du pacte
Pour qu’un asile soit développé, le Syndicat avait besoin de la science extraterrestres ainsi que d’un alien aux tissus sains qui fournirait le génome de cette race. Pour s’assurer de la loyauté des conspirateurs, les colons extraterrestres consentirent à leur livrer ce qu’ils demandaient mais seulement en échange du plus lourd des sacrifices… Dans la nuit du 13 octobre 1973, tous les membres du Syndicat à l’exception de Bill livrèrent un membre de leur famille aux Gris ceci en témoignage d’une allégeance parfaite. Malheureusement, ces derniers remarquèrent l’absence du représentant de la famille Mulder…
[Cf. Two Fathers (6X11) ; One Son (6X12).]

Les Démons
Lors des vacances de la Toussaint 1973, l’homme à la cigarette se rendit à Quonochontaug dans la résidence secondaire des Mulder. Ce soir là, des éclats de voix réveillèrent les enfants qui assistèrent effrayés à une discussion houleuse entre leurs parents et le mystérieux fumeur. C.G.B. Spender exigeait de Bill Mulder qu’il se soumette aux ordres du Syndicat en livrant Fox qui avait été désigné comme cobaye. Tant que le Syndicat n’aurait pas rempli sa part du contrat, les Gris refuseraient de livrer le fœtus et de ce fait aucune recherche n’aurait lieu. Teena Mulder tenta de s’y opposer mais le fumeur l’en dissuada sous peine de révéler à son époux leur liaison… Finalement, le cœur lourd, Bill décida qu’il « livrerait » Samantha le 27 novembre… Il avait d’autres projets pour Fox.
[Cf. Paper Clip (3X02) ; Talitha Cumi (3X24) ; Demons (4X24).]

La Résistance Souterraine
Le pacte était scellé et le fœtus livré, Bill Mulder restait pourtant persuadé que la collaboration mènerait le groupe à sa perte. Dès lors il lança un projet visant à développer un vaccin contre l’huile noire en parallèle du programme Purity Control !
[Cf. Musings of a Cigarette-Smoking Man (4X07) ; Two Fathers (6X11) ; One Son (6X12).]

La Gangrène des Programmes Gouvernementaux
Le Purity Control fut détourné par le Syndicat dès 1973. Les savants impliqués ignorant qu’ils ne travaillaient plus pour la survie de l’humanité mais uniquement pour celle de quelques hommes… Le Syndicat détourna également le programme de catalogage de la population américaine lancée dans les années 1950. Il le transforma en « outil de sélection et de suivi des cobayes » dans le renouveau des travaux d’hybridation. Durant 25 ans, le Syndicat et les colons procéderont à des enlèvements, implanteront les cobayes et testeront les avancées de la thérapie génique… le jour où cette dernière serait au point, les membres du Syndicat et leur famille seraient hybridés et le processus de colonisation débuterait…
[Cf. The Erlenmeyer Flask (1X23) ; Talitha Cumi (3X24) ; Herrenvolk (4X01) ; Two Fathers (6X11) ; One Son (6X12).]

L’internationalisation du Syndicat
Constitué des hommes de la cellule de veille, le Syndicat fut rejoint par d’autres membres issus de l’Intelligence Community, du Congrès, des Nations Unies, de la chancellerie politique des ambassades britannique, japonaise, russe ou tunisienne… L’intérêt pour le Syndicat étant double : ces ramifications lui permettraient d’éviter toutes entraves à ses actions pour des questions de juridiction notamment… et il aurait de plus un accès à un large panel de forces d’interventions en cas de nécessité (soldats d’élite de la brigade d’intervention ufologique, casques bleus, agents de la communauté du Renseignement…).
[Cf. Anasazi (2X25) ; The Blessing Way (3X01) ; 731 (3X10) ; Apocrypha (3X16) ; Zero Sum (4X21) ; Patient X (5X13) ; Fight The Future ; S.R.819 (6X10).]

Projet « F.E.M.A. »
La F.E.M.A. (ou agence fédérale de gestion des urgences) est une agence indépendante qui ne rend des comptes qu’au Président des Etats-Unis d’Amérique et ce depuis 1979, année de sa refonte. La mission de la F.E.M.A. consiste a réduire la perte en vies humaines mais aussi à protéger la propriété privée et les infrastructures critiques nationales de tous les types de dangers par un programme de gestion complet fondé essentiellement sur le management des risques, la gestion et l’organisation des secours et l’éducation de la population… C’est sous l’ère Nixon que le Syndicat par une action de lobbying élabore un plan de transfert des pouvoirs des principales agences de sécurité nationale vers la F.E.M.A. Cette consolidation des pouvoirs aura lieu durant l’année 1979 donnant naissance au gouvernement secret sous l’ère Carter ! Cette agence n’a été créée en réalité que dans le but de paralyser toutes les agences fédérales du pays lorsque les pleins pouvoirs lui seront confier le 22 décembre 2012 devant l’ampleur de l’apocalypse virale… Le Syndicat caché derrière cette agence laisserait alors les colons extraterrestres disposer de la planète…
[Cf. Fight The Future ; The Truth (9X19).]

Projet « Red Museum »
De 1987 à 1994, un projet de thérapie génique fut mené dans la ville de Delta Glen (Wisconsin). Les habitants ont été dopés avec des anticorps provenant du fœtus que le Syndicat a reçu des colons extraterrestres. Le docteur Larson était payé pour injecter la substance aux enfants de la région invoquant auprès des parents des injections vitaminées nécessaires à la bonne croissance de leur progéniture. Parallèlement à cela, les bovins de la région étaient eux aussi contaminés avec la même substance par deux hommes que payait le brave docteur. La viande contaminée arrivaient de cette manière dans les assiettes des consommateurs de la région… L’expérience fut en partie une réussite puisqu’elle permit de montrer que toutes les personnes traitées n’ont jamais connue la maladie durant toute la période des injections même si dans le même temps elles ont manifesté un comportement des plus agressif. L’installation de la secte Church of the Red Museum dans la région fut probablement facilité par le Syndicat qui souhaitait utiliser les fidèles de ce culte comme groupe de référence de l’expérience, les membres étant végétariens et n’ayant jamais reçu la moindre injection.
[Cf. The Erlenmeyer Flask (1X23) ; Red Museum (2X10).]

Projet « Bellefleur »
Septembre 1993, dans le ville de Bellefleur (Oregon), plusieurs post-adolescents de la promotion ‘89 sont décédés, victimes des expériences menées conjointement par le Syndicat et les colons extraterrestres. Une protéine de synthèse développée à partir du fœtus extraterrestre fut inoculée à ces jeunes gens dont certains n’ont pas supporté les procédures. La thérapie génique était loin d’être au point comme l’atteste le corps de Ray Soames (qui a muté post-mortem) ou le sang de couleur rouge qui coulait du nez de Teresa Nemman. L’expérience fut un échec. Afin de protéger le secret de leurs travaux, les colons extraterrestres et le Syndicat ordonnèrent à Ray Soames de s’accuser du meurtre des deux premières victimes… Peu après, Soames décéda lui aussi de ces mêmes expériences. Un autre cobaye, Billy Miles, se trouva alors en charge de la livraison de nouveaux cobayes… Ce fut la toute première enquête des agents Mulder et Scully.
[Cf. Pilot (1X79).]

 

Suite>>>

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *