Teliko (Teliko)


Diffusion US: 18 octobre 1996
Diffusion Fr: 20 septembre 1997

Episode : 04
Audiences : 18,01

Synopsis : Mulder croit qu’une créature, issue du folklore africain, pourrait être responsable de la disparition de plusieurs hommes de couleur dans la ville de Philadelphie et ses environs. Scully elle pense plutôt à une sorte de début d’épidémie qu’il faut empêcher.

Dans les coulisses : – Le fameux ”The Truth is Out there” du générique devient cette fois : ”Deceive, Inveigle, Obfuscate”, soit en VF : ”Tromper, Leurrer, aveugler”.

– Cet épisode connu une création difficile. Howard Gordon, le scénariste, parti au départ de l’idée d’un être immortel, mais il ne parvint à rien. Il décida alors de changer de direction, mais son premier script fut unanimement rejeté. Gordon réecrit l’épisode, qui souffrai toujours néanmoins d’un problème de cohésion thématique. Carter émit alors l’idée d’introduire les notions de ”manipulation, de désinformation et de manipulation des données”. Et l’épisode en arriva finalement à sa forme définitive.

– C’est aussi Carter qui a eu l’idée d’équiper Samuel Aboah d’un dispositif comprenant une sarbacane associée à un extracteur de pituite, et de les lui faire porter dans l’oesophage.

– L’idée de faire venir le Teliko du Burkina Faso a été suggérée par John Shiban, en souvenir de l’époque où il programmait électroniquement les tarifs postaux aériens pour les pays étrangers pour le compte d’une compagnie d’informatique.

– Le concept du Teliko n’est pas une pure invention : il s’agit du nom donné dans la mythologie africaine à une variété d’esprits de l’air, quelque fois décrits comme des albinos.

– ”Si tu veux savoir, c’est surement un coup de Mickael Jackson!” Boutade de l’Agent Fox Mulder 😉

– Quand Mulder regarde le visa de Aboah, sa date de naissance est 9/25/62; date de naissance aussi de la fille de Gillian Anderson, Piper.

– L’heure à laquelle Scully arrive au travail est 5:17. 5/17 est la date de naissance de la femme de Frank Spotnitz.

– Teliko signifie en grec ”la fin”.

– Cet épisode utilise pour la première fois le décor coûteux du cockpit d’avion de ligne construit pour ”Tempus Fugit”. A l’époque du tournage de ”Teliko” cependant, la machinerie hydraulique des effets spéciaux, servant à secouer l’ensemble du décor, n’était pas encore achevée.

– Alors qu’il composait la musique destinée à l’épisode, Mark Snow contacta un ensemble de flûtes, voix et percussions africaines, et il admet avoir glissé dans son mixage quelques échantillons des Voix Bulgares, un enregistrement de choeurs de femmes bien connu en Californie du Sud, qui illustre les émissions d’une radio locale.