Nous ne sommes pas seuls (The X-Files: Pilot)
Réalisé par :
Ecrit par :
Diffusion US: 10 septembre 1993
Diffusion Fr: 12 juin 1994
Saison :
Episode : 1x79
Audiences (en millions) : 12 millions
Themes : , , , ,
Script de production VO : Télécharger
Transcript VO : Télécharger
Transcript VF :
Synopsis : La jeune agent Dana Scully est assignée au département des affaires non classées du FBI aux côtés d’un certain agent Fox Mulder. Premier dossier ? Des enlèvements extraterrestres en Oregon, des adolescents retrouvés mort, bref du surnaturel.
4.1/5 (26)

Notez l'épisode !

FORET DOMINICAL DE COLLUM,
AU NORD-OUEST DE L’OREGON.

De nuit, une jeune fille en chemise de nuit court dans la forêt. Elle a peur et semble poursuivie. Elle tombe se retrouvant à terre. Une forme humaine apparaît en haut de celui-ci accompagné d’une vive lumière. La forme s’approche d’elle. Le vent s’est mis à souffler et les feuilles des arbres tourbillonnent autour d’eux. Arrivée à proximité de la jeune fille, la silhouette s’arrête et la lumière devient de plus en plus forte. Le lendemain la police retrouve la fille morte dans les bois de l’Oregon. Dans le dos, elle porte deux mystérieuses blessures dans le bas du dos.

SIEGE DU FBI,
WASHINGTON DC.

Dana Scully, une doctoresse qui a passé deux ans au FBI comme enseignante, rencontre ses supérieurs : le chef de section Scott Blevins et l’Homme à la cigarette, qui reste muet. Blevins demande à Scully si elle a déjà entendu parler de l’agent Fox Mulder, un psychologue qui a fait ses études à Oxford, le meilleur enquêteur criminel du Bureau, mais auquel son obsession pour le paranormal lui a valu le sobriquet du ”Martien”. Mulder, explique-t-on à Scully, a pris en charge les affaires non-classées, en marge des compétences habituelles du Bureau. On demande à Scully de devenir la nouvelle partenaire de Mulder et de rédiger un rapport sur la validité de ses travaux.

Lors de leur première rencontre, ce dernier commence par se méfier de Scully, et lui dit qu’il a plutôt l’impression qu’elle est là pour l’espionner. Il a déjà vérifié ses états de service, et mentionne alors son sujet de thèse : Einstein et la courbure de l’espace-temps: nouvelle interprétation. Récrire Einstein, voilà une référence ! » Quand Scully lui demande avec un peu de mauvaise humeur s’il a pris la peine de la lire, il lui assure que oui, ajoutant pince sans rire : ”Sauf qu’en général, dans mon travail, les lois de la physique sont rarement respectées”.

Le lendemain, ils partent enquêter sur une série de meurtres d’adolescents en Oregon, dans le Dakota du Sud et au Texas que Mulder croit liés à des enlèvements et expériences extraterrestres. L’avion essuie même quelques secousses lors de leur voyage.

BELLEFLEUR, OREGON,
7 MARS 1992 .

Tout juste arrivé en Oregon, en voiture Mulder et Scully échangent leur point de vue, lorsque tout d’un coup la voiture commence à « délirer » : les compteurs s’affolent et la radio disjoncte. Mulder sort alors de la voiture, et devant la plus grande incompréhension de sa nouvelle partenaire, il peint un « X » sur la route.

Quatre membres d’une même classe ont été découverts morts près des bois, chacun porteur de deux marques caractéristiques. Au cimetière, on exhume, malgré les protestations du médecin légiste de la ville le docteur Nemman, un des corps, celui de Ray Soames. La police et les agents finiront par découvrir dans le cercueil une forme rabougrie, non humaine, presque simiesque, dotée, après examen, d’un curieux objet métallique logé dans la cavité nasale. Mulder pense tout de suite à un extraterrestre, alors que Scully affirme qu’il s’agit probablement d’un grand singe enterré là pour faire une « mauvaise blague ».

HOPITAL PSYCHIATRIQUE DU COMTE DE RAYMON.

L’un des jeunes survivants, le fils du shérif , un certain Billy Miles est dans un état quasi végétatif, et l’autre une jeune femme Peggy O’Dell, est clouée dans un fauteuil roulant. Ils sont dans cet état suite à un accident de voiture mystérieux survenu, il y a quelques années. Tout d’un coup Peggy a une crise et devient comme folle. Elle se met à saigner du nez, et Mulder remarque 2 petites marques dans le bas du dos, comme les autres victimes. Mulder expose alors sa théorie de l’enlèvement, tandis que Scully rétorque qu’il y a forcément une explication plus rationnelle.

Plus tard dans la soirée, les 2 agents recueillent des indices sur les lieux où la première victime fut découverte. Ils trouvent une étrange terre et se heurtent au shérif Miles qui les vire des lieux, prétextant l’excuse de la propriété privée. Sur la route ils sont tous deux soudainement aveuglés par une lumière brutale, neuf minutes se sont écoulées de façon inexplicable.

De retour à l’hôtel, Scully remarque sur son propre dos des blessures proches de celles qu’ils ont observées. redoutant qu’elles ne soient de même nature que celles découvertes sur la victime qu’elle a examinée, elle se précipite dans la chambre de Mulder. Il lui assure que ce ne sont que des piqûres de moustiques, et continue en lui expliquant la source de ses obsessions (comment sa sœur a été enlevée à l’âge de huit ans, comment l’événement a déchiré sa famille). Ses réussites comme enquêteur et ses ”relations au Congrès”, dit-il, lui ont permis de garder sa place et de continuer à faire son travail, malgré tous les efforts faits pour lui mettre des bâtons dans les roues. Mulder et Scully commencent à se lier d’amitié. Le téléphone sonne et ils apprennent qu’un nouvel adolescent à été retrouvé mort.

Ils vont sur les lieux et découvrent que la victime n’est autre que Peggy O’Dell qui selon les dires des témoins a couru sur la route avant d’être heurtée par un camion. L’attention de Scully est alors attirée par la montre cassée de la jeune fille qui indique 9H03. La même heure que lorsqu’elle-même et Mulder ont eut leur « disparition du temps ».

Peu après, l’hôtel est dévasté par un incendie (sans aucun doute malveillant), qui détruit les preuves concernant le corps exhumé et vient justifier la paranoïa de Mulder. La fille du médecin légiste Térésa Nemman vient demander la protection des agents craignant être enlevé à nouveau : « C’est comme ça que ça se passe ! Comment j’arrive dans cet endroit, ça j’en sais rien ! Je sais juste que je me retrouve tout à coup dans la forêt !… » Mais son père et le shérif Miles viennent la chercher.

Puis Mulder et Scully apprennent que le fils du shérif est Billy Milles, et ils comprennent qu’il est bel et bien la force qui a provoqué la série de morts. Les extraterrestres ont implanté un objet dans sa tête qui l’a plongé dans un léger coma, dont on peut l’éveiller au besoin. Les agents rencontrent Billy, qui s’apprêtait à livrer Térésa Nemman aux extraterrestres, et son père dans les bois. dans un éclair lumineux, l’adolescent redevient normal et les deux marques ont disparu.

SIEGE DU FBI,
WASHINGTON DC,
22 MARS 1992.

Scully annonce à ses supérieurs qu’elle croit à la théorie de Mulder, mais qu’elle ne possède aucune preuve, sinon la dernière preuve à conviction: le cylindre découvert dans le nez du cadavre, que Scully avait conservé dans la poche de sa veste.
Quand on l’interroge sur les convictions de son nouveau partenaire, Scully répond simplement : « L’agent Mulder pense que nous ne sommes pas seuls dans l’Univers. » Mulder appelle Scully au téléphone pour lui apprendre que toute trace de l’affaire a disparu, tandis que nous voyons l’Homme à la cigarette ranger le dispositif extraterrestre confié au Bureau par Scully dans un réceptacle, en compagnie d’élément de même nature, dans une immense salle du Pentagone.

Il semble bien qu’une partie de la vérité, à défaut de la totalité, soit ici : la vérité est ailleurs…

 

Dans les coulisses : – Plusieurs scènes du script original, et tournées par l’équipe, ont été coupées au montage.
Une première scène coupée nous montrait Scully au lit avec un petit ami (du nom d’Ethan Minette). Située en pleine nuit, cette scène nous montre Scully allongée aurpès de son petit ami et essayant de dormir, dérangée soudainement par un coup de fil : c’est Mulder, qui lui demande de la rejoindre.
Une deuxième scène coupée nous montrait également Scully venant rendre visite à son petit ami sur un plateau de télévision, celui-ci étant journaliste.
Enfin, une scène nous montrant Scully donner un cours d’autopsie à Quantico, qui était à l’origine sa première scène dans l’épisode, a également été coupée.
Ces trois scènes coupées sont disponibles dans l’édition DVD de la première saison, en tant que scènes supplémentaires.
Une scène coupée nous montre aussi Mulder tapant sur son ordinateur les mots ”enlèvements”, ”lumière” et ”force”.
Dans le script original il était également question que Mulder et Scully hurlent à la lune à un moment donné.
Enfin, durant l’autopsie de Ray Soames, normalement Mulder et Scully portaient des combinaisons.

– Première apparition pour les personnages de l’Homme à la Cigarette et du Chef de Section Scott Blevins qui n’existaient pourtant pas dans la première version du script. L’agent Jonas était à la place de Blevins et c’est lui qui range l’implant au Pentagone a la fin de l’épisode. La scène est identique à celle du dernier épisode de la saison 1 : ”les hybrides”.

– Si le choix de David Duchovny dans le rôle de Mulder fut assez aisé, celui de Gillian Anderson dans le rôle de Scully le fut beaucoup moins, de l’aveu même de Carter. La Fox en effet n’aimait pas vraiment l’actrice, qui ne correspondait pas au profil qu’ils attendaient. Mais Carter, qui avait su déceler en Anderson, alors une débutante, l’étincelle magique, sut les convaincre. Bien joué Chris ! 🙂

– Un des effets spéciaux les plus difficiles à mettre en oeuvre fut celui de la clairière, lorsque les feuilles s’élèvent en spirale autour de Billy Miles et de sa victime au moment de l’enlèvement. Une partie des feuilles fut créée numériquement, mais le reste était constitué de véritables feuilles mises en place par l’équipe.

– Une autre scène difficile à mettre en oeuvre fut celle du saignement de nez d’une des victimes. Le secret : on plaça un tube sur le visage de l’actrice, partant de son front et glissant le long de la paroi de son nez et à travers lequel s’écoulait le faux sang. L’actrice fut alors filmé de profil, de façon à ce qu’on n’aperçoit pas le tube. D’ailleurs dans une autre scène, lorsque Peggy qui fait la lecture à Billy Miles à l’hôpital, se met à saigner du nez, on peut clairement apercevoir un sachet de faux sang dans sa main. Qui plus est, on voit l’infirmière lui retirer des mains juste après pour la cacher.

– La scène où la voiture de Mulder et Scully tombe en panne mystérieusement est une référence au film Rencontres du 3e type du célèbre réalisateur Steven Spielberg. D’ailleurs, plus tard, lorsque Mulder frappe à la porte de Scully, il prétend être Steven Spielberg…

– On voit l’heure (11h21) sur le réveil de Scully. Ceci est un clin d’oeil à la date de naissance de la femme de Chris Carter : Dori Carter (11/21/48).

– Le chiffre 1013, société de production de Carter tire son nom aussi de sa date d’anniversaire (10/13/56). Il apparaît aussi quand Scully commence son autopsie.

– Contrairement à son personnage David Duchovny n’aime pas les graines de tournesol. En revanche Chris Carter les adore.

– Le pilote prend place dans la ville de Bellefleur, dans l’Oregon. Or Carter est né à Belleflower en Californie.

– Dans cet épisode, lorsque Mulder demandera à Scully de pratiquer l’autopsie de Ray Soames, curieusement on pourra remarquer que la pierre tombale de celui-ci est visible également dans plusieurs autres épisodes, dont l’action se situe pourtant parfois à l’autre bout du pays. Guettez-la ! 🙂

– Plusieurs clins d’oeils sont fait à l’autre série msytérieuse des années 1990 : ”Twin Peaks”, au début de l’épisode.

– Au début de l’épisode pilote dans la plus grande tradition aux reality-shows , on peut lire la sentence suivante « L’histoire suivante a été inspirée par des faits réels ».

– Carter a appelé son héros Fox parce qu’un de ses amis d’enfance s’appelait ainsi et qu’il trouvait ce prénom ”cool” ; il a choisit le nom Mulder parce qu’il s’agit du nom de jeune fille de sa mère. Quant à Scully, elle doit son patronyme à un célèbre chroniqueur de base-ball, Vince Scully, qui chroniquait quotidiennement à la radio les exploits de l’équipe des Los Angeles Dodgers, et qu’écoutait fidèlement le petit Carter.

– Pour Chris Carter , la scène où Scully vient se réfugier en robe de chambre illustre très bien leur relation platonique naissante. En fait, Carter déclarait même à l’époque qu’il avait résister aux pressions de la Fox qui aurait aimé voir se développer une relation intime entre les deux personnages. On sait ce qu’il advint quelques années plus tard… 🙁

Autres version du script :

FOX – The X-Files – Pilot (Blue) – xf pilot episode first draft