Le Pré où je suis mort (The Field Where I Died)


Diffusion US: 3 novembre 1996
Diffusion Fr: 28 février 1997

Episode : 05
Audiences : 19,85

Synopsis : Une femme aux multiples personnalités, que l’agent Mulder croit reconnaître comme la réincarnation d’un de ses amours passés, joue un rôle clé dans une enquête du FBI pour inculper le leader d’une secte religieuse pouvant se révéler dangeureuse. Mais le temps presse...

Parfois il me semble rêver, à ma façon j’ai aussi traversé la vie avec philosophie et j’ai encore une fois emprunté des sentiers familiers…. Je suis peut être déjà mort, il y a longtemps, dans une suffisance arrogance, et ce jours là j’ai prié pour une seconde chance, avec une telle ferveur, que l’instinct d’une lumière nouvelle a transcendé la mort. La vie n’a pas été totalement obscurcie mais a parsemé ma route de débris qui se sont mués en lointain souvenirs…. Comme aujourd’hui…. Où il me semble une fois de plus que j’ai une chance d’atteindre mon but …

Dans les coulisses : – Kristen Cloke, qui interprète ici Mélissa, jouait un des rôles principaux dans la série de science fiction créée et produite par Glen Morgan et James Wong en 1995, ”Space : 2063”. Elle y tenait le rôle du lieutenant Shane Vansen. Dans un des épisodes, elle jouait d’ailleurs avec Duchovny lui-même, venu faire une brève apparition dans le rôle d’un androïde champion de billard. Il ne s’agit là enfin que de la première apparition d’un des acteurs de cette série dans la saison 4 de X-files : voir les fiches de ”Musings of A Cigarette Smoking Man” et ”Never Again”.

– La première version montée de l’épisode faisait plus d’une heure et établissait alors un nouveau record de dépassement de durée dans la série. Il fallu ainsi retrancher pas moins de 18 minutes de cet épisode. Deux des personnalités shizophrènes de Melissa furent ainsi éliminées, alors qu’une troisième, la petite Lily, ne fait désormais qu’une brève apparition.

– Le monologue que fait Mulder dans l’introduction et à la fin de l’épisode, est issu d’un poème de ”Paracelsus” écrit par Robert Browning.

Le scénario s’inspire bien évidemment d’affaires similaires, impliquant notamment Shirley Mac Laine, David Koresh (l’affaire Waco) et Jim Jones.
Mais la véritable source d’inspiration de l’épisode est plutôt à rechercher du côté du documentaire ”La Guerre de Sécession”, diffusé par la chaîne cablée américaine PBS. L’histoire d’amour entre Mulder et Melissa dans leurs vies antérieures est ainsi inspirée des lettres que s’échangèrent le major Sullivan Ballou (Mulder dans sa vie antérieure se nomme Sullivan Biddle), un officier de l’Union, et sa femme Sarah.

– Le département accessoire se procura un authentique registre d’état civil datant de la guerre de Sécession, qui fut reproduit par les accessoiristes à l’aide d’un expert en calligraphie. La production ensuite monta par ordinateur plusieurs de ces photos avec celles des acteurs pour créér les images de Mulder et Mélissa.

– Vernon Ephesian est un nom inventé à partir du véritable prénom du chef de secte Koresh et du titre d’un livre de la Bible (L’Epître aux Ephesiens).